Qu'est-ce qu'une pension de réversion ?

En cas de décès, une partie de vos retraites peut être versée sous certaines conditions à un bénéficiaire. C'est le principe de la réversion. Les conditions de réversion sont différentes selon les régimes : La retraite de réversion du régime de base correspond à 54 % des droits du conjoint décédé. Elle est attribuée, sous condition de ressources, à votre veuf/veuve et/ou ex-conjoint(e) remarié(e) ou non à partir de 55 ans. La retraite de réversion du régime complémentaire Agirc-Arrco correspond à 60 % des droits du conjoint décédé. Elle est attribuée, sans condition de ressources, à votre veuf/veuve et/ou ex-conjoint(e) non remarié(e) à partir de 55 ans. Cette condition d'âge est supprimée si votre bénéficiaire est invalide ou si, au moment du décès, votre bénéficiaire a au moins deux enfants à charge de moins de 25 ans (ceux du défunt ou du bénéficiaire). La réversion est ensuite maintenue même si le bénéficiaire n’a plus d’enfant à charge. Bon à savoir : La vie maritale ou le Pacte Civil de Solidarité (PACS) n’ouvrent aucun droit de réversion. Dans tous les cas, le remariage fait perdre définitivement le droit de réversion.
Avez-vous trouvé la réponse à votre question ?
Oui
Non
Pourquoi n'êtes-vous pas satisfait ?
Avez-vous des suggestions ?
Merci pour votre réponse !