Les aidants, de qui parle-t-on ?

Publié le 21.10.2019

Saviez-vous qu'en France aujourd'hui, presque 1 salarié sur 5 est un aidant* ?

Les critères de définition des aidants

Les aidants sont des personnes qui accompagnent au quotidien un membre de leur entourage malade, en situation de handicap ou dépendance, à tous les âges de la vie.

On définit les aidants selon plusieurs critères :

  • Le caractère non professionnel de l’aide : le lien entre l’aidant et la personne accompagnée est avant tout un lien de proximité et affectif. Ce lien n’est pas forcément familial. Il peut s'agir de :
    • Son conjoint,
    • Le partenaire avec qui elle a conclu un pacte civil de solidarité ou son concubin,
    • Un parent,
    • Un allié ou une personne résidant avec elle ou entretenant avec elle des liens étroits et stables. Selon la loi relative à l'adaptation de la société au vieillissement "Une personne qui vient en aide de manière régulière, à titre non professionnel, pour accomplir une partie ou la totalité des actes de la vie quotidienne d'une personne âgée en perte d’autonomie peut être considérée comme un proche aidant."
  • L’origine de la situation : l’aide apportée doit être en lien avec une difficulté de santé.
  • La nature de l’aide apportée : elle doit être effective et peut prendre plusieurs formes (aide aux repas, à l’entretien du cadre de vie, à l’habillement, au déplacement, à la gestion administrative, la coordination des différents intervenants, la vigilance et la surveillance, le soutien, etc).
  • La régularité de l’aide : l’aide doit s’inscrire dans la durée, sans être forcément irréversible.

(sources : loi française et proposée par la Confédération des Organisations Familiales de l’Union Européenne (COFACE))

La proximité géographique et le fait que la personne aidée vive à domicile ne sont pas des critères. De nombreux aidants sont investis quotidiennement en vivant loin et continuent d’être impliqués quand la personne vit dans un établissement d’accueil.

Les différents portraits d’aidants  

 Si tout le monde peut tôt ou tard se retrouver en situation d'aidant, aujourd'hui on recense les aidants comme suit :

  • 57 % des proches aidants sont des femmes
  • Leur moyenne d’âge est de 52 ans
  • 1/3 des aidants ont plus de 60 ans,  32% des aidants ont entre 30  et 49 ans, 23% entre 50 et 59  ans
  • 50% des proches aidants cohabitent avec la personne qu’ils accompagnent
  • 4.3 millions d’entre eux accompagnent un proche âgé en situation de dépendance et 20 %(1) de ces derniers estiment que l’aide représente une charge extrêmement importante

Plus particulièrement en ce qui concerne les salariés aidants :

  • 47 % des proches aidants ont un emploi
  • 2/3 des salariés en situation d’aidants estiment que leur situation a un impact sur leur vie professionnelle
  • 72 % des salariés en situation d'aidants considèrent le travail comme une source de répit

D’aidant naturel à proche aidant

Il y a une quinzaine d’années, on parlait d’aidants naturels. On a ensuite parlé d’aidants familiaux et aujourd’hui de proches aidants.
Pour quelles raisons ? Tout d’abord, parce qu’il n’est pas forcément naturel d’aider un proche. Ensuite parce que près de 20% des aidants accompagnent un ami ou un voisin et que ces personnes, avant d’être des aidantes sont des proches.

Aidant sans le savoir : l’enjeu de la reconnaissance des aidants

Même si le sujet des aidants est mieux reconnu par les pouvoirs publics, nombreuses sont les personnes concernées qui ne se sont pas conscientes d'être aidantes.
Informer sur le sujet permet entre autre de répondre à un besoin de reconnaissance.

Pour près de 2 salariés aidants sur 3 la première attente est une information sur les aides existantes que ce soit par le biais de documents, de réunions d’information ou d’un site Internet .
(source : enquête « Agir pour les Salariés Aidants », 2017).

(1) "Aider un proche âgé à domicile : la charge ressentie", DREES, N°799 - mars 2012
(2) Etude Agir pour les salariés aidants 2017 de Malakoff Humanis

*Source : Baromètre santé et qualité de vie au travail, réalisé auprès de 3500 salariés du secteur privé, Malakoff Humanis, 2018.

Sur le même thème
  • Quels congés particuliers pour les aidants ?

    Quels congés particuliers pour les aidants ?

    Publié le 21.10.2019

    Plus d'un salarié aidant sur 3, ignore l’existence de congés spécifiques. Seuls 12 % ont pris un tel congé. Focus sur les congés spécifiques pour les aidants

  • Les besoins des salariés aidants

    Quels sont les besoins des salariés aidants ?

    Publié le 21.10.2019

    Pour être performant professionnellement, il faut être bien dans sa tête. Et quand on est bien dans sa tête, on est bien au travail !
    L'entreprise peut faciliter la conciliation vie pro/vie perso en apportant des réponses aux besoins de ses salariés aidants.

  • Quels aménagements du temps de travail ?

    Quels aménagements du temps de travail ?

    Publié le 21.10.2019

    Plus des trois-quarts des salariés aidants jugent que l'aménagement du temps de travail (79%) et la flexibilité des horaires (75%) sont les solutions les plus pertinentes à mettre en place.
    Source : Enquête Agir pour les Salariés Aidants, Malakoff Médéric, 2017).

    En tant que chef d’entreprise, sachez que les salariés peuvent bénéficier de dispositifs spécifiques notamment en termes d’aménagement du temps afin de faciliter la conciliation entre la vie personnelle et leur vie professionnelle.