Mutuelle Hospitalisation :
Tout savoir pour être bien remboursé

Personne n’est à l’abri d’un accident, et un séjour à l’hôpital se révèle rapidement très cher alors que les frais d’hospitalisation ne sont pas totalement remboursés par la Sécurité sociale. Souscrire une mutuelle hospitalisation est indispensable dès que l’on prend de l’âge : en effet, les risques de chutes ou de problèmes de santé augmentent après 60 ans !

Pour réduire votre reste à charge, découvrez comment trouver la meilleure mutuelle hospitalisation avec Malakoff Humanis ainsi que les avantages de cette couverture santé.

 

À partir de  34,01€ /Mois

Personnalisez votre offre

Personnalisez votre offre

Une hospitalisation peut être abordée de différentes façons. Elle peut être prévue ou non, sa durée peut varier de quelques heures à quelques mois et elle peut nécessiter une intervention chirurgicale, avec ou sans anesthésie. Ce qui est certain, c’est que l'hospitalisation, quelle que soit sa nature ou sa durée, occasionne des coûts. Les dépenses sont nombreuses, parfois importantes et non prises en charge par la Sécurité sociale.

Pour appréhender une hospitalisation sereinement et avec l’esprit tranquille, il est primordial de bénéficier d’une complémentaire santé.

Chez Malakoff Humanis, nous vous accompagnons pour vous aider à comprendre les dépenses d’une hospitalisation et la nécessité d’avoir une mutuelle hospitalisation.

L’hospitalisation : qu’est-ce que c’est ?

L’hospitalisation désigne l’admission et le séjour d’une personne malade ou blessée dans un établissement de santé pour y recevoir des soins. Elle peut toucher chacun d’entre nous et notre famille à tout moment de notre vie. Il est essentiel de comprendre ce que cela implique. Il existe trois principaux postes de dépenses au cours d’un séjour à l’hôpital : le forfait journalier, les honoraires des chirurgiens et anesthésistes et la chambre particulière. Les autres dépenses (analyses médicales, soins infirmiers, médicaments, etc…) sont considérées comme des soins courants, donc des dépenses prises en charge par la Sécurité sociale complétées par la mutuelle hospitalisation.

Nous vous expliquons plus précisément les trois postes de dépenses importants.

 

Le forfait journalier

 

Il s'agit d'une charge financière que le patient doit assumer pour chaque journée passée à l'hôpital ou en clinique. Il s’applique en établissements privés et publics. Ce forfait journalier, dont le montant est fixé par arrêté ministériel, vise à couvrir les frais d'hébergement, d’entretien, et d'autres services non médicaux. Depuis 2018, il est de 20 € par jour en hôpital ou en clinique, y compris pour le jour de sortie.

Il est important de noter que ce forfait n'est pas remboursé par l'Assurance Maladie.

Sauf dans certaines situations : les personnes enceintes, les nouveau-nés, les enfants de moins de 20 ans en situation de handicap ; les bénéficiaires de la Complémentaire Santé Solidaire, de l'Aide Médicale d’État ou du régime Alsace-Moselle ; les patients hospitalisés à domicile, ou pour un accident du travail ou une maladie professionnelle ; les titulaires d'une pension militaire, et les victimes d'un acte de terrorisme.

À noter : En cas d’hospitalisation de longue durée, cette dépense peut devenir très conséquente, il est important d’avoir une mutuelle hospitalisation qui la prend en charge sans limite de durée.

Pour aller plus loin : Tout savoir sur les situations d’exonération – Ameli.fr

 

Les honoraires

 

Les honoraires en cas d’hospitalisation correspondent aux dépenses liées aux actes médicaux, chirurgicaux et d’anesthésie réalisés au cours d’un séjour hospitalier. Ils sont pris en charge en partie par la Sécurité sociale, le reste étant pris en charge par la complémentaire santé.

Ces dépenses peuvent devenir importantes pour le patient lorsque le médecin facture des dépassements d’honoraires, c'est-à-dire un montant supérieur au tarif de convention défini par la Sécurité sociale.

Si pour une opération la Sécu a fixé le tarif de convention à 500 € mais que le médecin vous demande 1 000 €, alors vous avez 500 € de dépassements d’honoraires qui ne seront pas remboursés par la Sécurité sociale.

Le montant des dépassements d’honoraires peut varier selon la zone géographique et le secteur de conventionnement du praticien.

À noter : Il est conseillé de choisir une mutuelle hospitalisation qui prévoit le remboursement des dépassements d’honoraires pour limiter au maximum le reste à charge en cas d’hospitalisation.

Pour aller plus loin : Tout savoir sur la complémentaire santé

 

La chambre particulière

 

La chambre particulière en cas d'hospitalisation est une option qui permet au patient de disposer d'une chambre individuelle pendant son séjour à l'hôpital ou en clinique. Elle assure une intimité, un espace personnel et parfois un niveau de confort supérieur. Cela peut contribuer à un rétablissement plus rapide et plus paisible, surtout dans les moments de convalescence.

Le coût de la chambre particulière varie en fonction de l’établissement de santé (public, clinique privée, conventionné ou non). En hospitalisation ambulatoire (entrée et sortie le même jour) il est possible aussi de bénéficier d’une chambre individuelle.

Ce qui ne change pas, c’est que la Sécurité sociale ne prend pas en charge la chambre particulière.

À noter : Le prix d’une chambre individuelle peut être remboursé (totalement ou partiellement) selon la formule souscrite. Il convient donc de choisir sa complémentaire santé en fonction du confort dont vous souhaitez bénéficier en cas d’hospitalisation.

Pour aller plus loin : Tout savoir sur les comparateurs mutuelle

Mutuelle hospitalisation : qu’est-ce que Malakoff Humanis vous propose ?

Comme nous avons pu le voir, l’hospitalisation c’est une question de santé mais aussi d’argent. Votre santé n’a pas de prix mais elle a un coût, et dans le cadre d’une intervention ce coût est important. D’autant plus important, qu’il est pour une partie des dépenses à votre charge. Si vous deviez être hospitalisé, vous et votre famille seriez sans doute plus sereins avec une mutuelle hospitalisation qui couvre suffisamment bien ces dépenses.

Pour s’assurer de proposer des garanties et des services complets, nous avons construit notre offre en tenant compte des retours de nos clients. Vous trouverez dans notre solution tout ce dont vous pourriez avoir besoin en cas d’hospitalisation, mais pas uniquement.

On vous explique tout !

 

Une mutuelle dédiée à l’hospitalisation

 

Si vous avez besoin d’une protection de qualité en cas d’hospitalisation uniquement, optez pour notre formule dédiée : la formule HOSPI.

Avec cette formule vous bénéficiez :

  • D’une prise en charge intégrale du forfait journalier sans aucune limite dans le temps,
  • D’un remboursement des dépassements d’honoraires jusqu’à plus de deux fois le tarif de convention de la Sécurité sociale,
  • D’un forfait de 85 € par nuitée pour la chambre particulière.

Attention tout de même, en optant pour une formule qui ne couvre que l’hospitalisation, vous devrez assumer seul toutes vos autres dépenses. C’est pour cela que nous proposons aussi des formules incluant des remboursements en optique, dentaire, soins courants et audio prothèses.

Notre offre est modulable pour vous donner un large choix de garanties. Une seule de nos formules ne couvre que l’essentiel sans prendre en charge les dépassements d’honoraires et la chambre individuelle. Parmi toutes les autres, vous trouverez facilement une couverture qui vous permettra de couvrir de façon globale les dépenses liées à une hospitalisation.

Notre solution est aussi évolutive pour vous donner la possibilité de faire évoluer vos garanties selon l’évolution de vos besoins.

Pour trouver la meilleure mutuelle selon votre situation tout en respectant votre budget, nous vous conseillons de vous faire accompagner par un de nos experts. Il vous aidera à comparer et à comprendre les différentes offres. Et vous adressera une proposition claire et personnalisée à laquelle vous pourrez adhérer simplement sans questionnaire médical.

À noter : Notre mutuelle a obtenu le label Positive Assurance décerné par l’Institut de l’Économie Positive venant récompenser notre volonté de prendre soin de vous et de vous rendre acteur de votre bien-être.

Pour aller plus loin : Tout savoir sur le label Positive Assurance

 

Des services dédiés en cas d’hospitalisation

 

En plus des garanties, notre mutuelle hospitalisation vous proposons des services conçus pour vous aider lors d'une hospitalisation, pour vous permettre de maîtriser votre budget et vous faciliter l’accès aux soins.

Si vous avez une hospitalisation programmée, l'outil ComparHospit vous assiste pour localiser et comparer les établissements médicaux publics et privés, en tenant compte de leurs services, équipements et tarifs. Grâce à lui, vous anticipez vos dépenses.

En plus, le devis conseil Hospi vous permet de simuler le reste à payer et d’être informé et alerté sur la conformité des tarifs de la chambre particulière et/ou des dépassements d’honoraires pratiqués. Grâce à lui, vous contrôlez vos dépenses en payant un prix juste.

Et parce qu’une hospitalisation peut nécessiter des soins après votre sortie de l’hôpital, la plateforme Libheros vous aide à trouver facilement et rapidement un professionnel de soins à domicile à la suite d’une hospitalisation, d’une rééducation ou d’une maladie grave et chronique.

Ces services sont accessibles sur toutes nos formules, ils sont complétés par d’autres services pour vous accompagner aussi dans vos soins au quotidien :

  • La carte de Tiers Payant pour ne pas avancer les frais
  • Le réseau partenaire Kalixia pour réduire votre reste à charge en bénéficiant de prestations de qualité chez des chirurgiens-dentistes, des audio-prothésistes, des opticiens et des ostéopathes proches de chez vous
  • Le devis immédiat en audio, dentaire et optique
  • Le réseau Medoucine spécialisé dans des médecines douces qui peuvent être précieuses pendant et après une hospitalisation

À noter : Tous ces services sont inclus dans votre contrat, vous en bénéficiez sans cotisation supplémentaire.

Pour aller plus loin : Tout savoir sur les services

 

Un soutien personnalisé en cas de coups durs

 

Chez Malakoff Humanis, peu importe votre contrat, nous vous soutenons dans les moments difficiles. L’hospitalisation peut parfois en faire partie, nous avons à cœur de vous apporter le plus de confort possible. Pour cela, vous pouvez bénéficier d’une aide à domicile après une hospitalisation ou en cas d'immobilisation, ainsi qu'un deuxième avis médical si vous deviez vous faire diagnostiquer une maladie grave ou invalidante.

De plus, nous nous engageons pleinement pour nos clients. C’est pour cela que nous mettons en place des solutions personnalisées en fonction de vos besoins que ce soit en cas de situation de handicap, si vous êtes aidant familial, de difficultés financières ou de cancer. Nos experts de la protection sociale vous accompagneront pour évaluer les aides à vous accorder selon votre situation et parfois vos ressources.

À noter : Notre accompagnement social complète et renforce les dispositifs publics.

Pour aller plus loin : Tout savoir sur l’accompagnement social Malakoff Humanis

Nous sommes à votre écoute

Pour répondre à toutes vos questions sur la mutuelle hospitalisation

Quelle soit prévue ou non, en établissement public ou privé, l’hospitalisation a un coût. On distingue trois postes de dépenses principaux, les honoraires, la chambre particulière et le forfait journalier.

C’est impossible de donner un coût moyen, ça dépend de l’intervention. Le chirurgien ainsi que l’anesthésiste s’il y a anesthésie, peuvent pratiquer des dépassements d’honoraires. Ceux-ci peuvent varier d’un professionnel à un autre. La volonté ou non de prendre une chambre individuelle a aussi une incidence sur le coût.

Le forfait journalier est fixé à 20 € par jour d’hospitalisation. Il n’est pas remboursé par la Sécurité sociale, c’est la mutuelle hospitalisation qui le prend en charge.

On parle de dépassements d’honoraires quand le professionnel de santé facture un tarif au-delà du tarif de convention de la Sécurité sociale. Chaque acte a un tarif de convention. Si une opération a un tarif de convention de 200 €, une autre peut avoir un tarif de convention de 1 000 €. Selon le contrat souscrit, c’est la complémentaire santé qui rembourse les dépassements d’honoraires.

Le prix de la chambre individuelle va dépendre de l’établissement dans lequel a lieu l’hospitalisation ; les établissements sont libres de fixer le prix qu’ils souhaitent. La Sécurité sociale ne prend pas en charge, c’est la complémentaire santé qui rembourse la chambre individuelle, à des niveaux différents selon le contrat.

Tout comprendre sur l'hospitalisation

  • Quels frais prévoir en cas d'hospitalisation ?

    Si vous devez être hospitalisé, les frais ne se limitent pas aux soins que vous recevez. Qu’il s’agisse d’une hospitalisation longue ou courte, la facture grimpe vite et peut s’élever jusqu’à plusieurs milliers d’euros. Parmi les frais d’hôpital en cas de maladie ou d’accident, on retrouve :  

    • le forfait hospitalier journalier, non pris en charge par l’Assurance maladie ; 
    • les dépassements d’honoraires des praticiens et des spécialistes, par exemple les anesthésistes et les chirurgiens (leurs tarifs peuvent dépasser le double du tarif conventionnel de la Sécurité sociale) ; 
    • la chambre particulière pour plus de confort :  
    • des services annexes qui ne sont pas remboursés, comme la télévision, le téléphone ou l’accès à Internet. 

    Une partie de ces frais est prise en charge totalement ou partiellement par l’Assurance maladie : c’est le cas des honoraires médicaux et chirurgicaux des frais de jour. Par contre, tous les dépassements d'honoraires, le forfait journalier hospitalier et le prix de la chambre particulière (de jour ou de nuit) sont des dépenses pour lesquelles aucun remboursement n’est prévu.  

    C’est la raison pour laquelle souscrire une mutuelle hospitalisation est aussi important pour les seniors qui désirent maîtriser leur budget santé et éviter toute mauvaise surprise ! 

     

  • Combien coûte en moyenne une journée à l'hôpital ?

    Pour estimer le prix exact d’une journée d’hospitalisation, tout dépend grandement de vos besoins, des soins apportés et des options de confort que vous souscrivez en tant que patient. En fonction des établissements, le coût de votre journée d’hôpital peut également passer du simple au double. 

    En moyenne, le reste à charge total pour un patient est de 184 € par jour, ce qui revient à 552 € pour 3 jours. Mais de grandes disparités existent encore entre les hôpitaux et entre les secteurs géographiques : le forfait hospitalier journalier à assumer en tant que reste à charge par l’assuré peut ainsi varier entre 66 et 446 € selon les structures de soin.  

    Le prix moyen pour une chambre particulière avoisine 60 € par jour dans un établissement hospitalier public et peut facilement atteindre 100 € dans une clinique privée. Vous l’aurez compris : être hospitalisé implique de nombreux frais très importants et la complémentaire santé hospitalisation permet justement de bénéficier d’un meilleur remboursement concernant toutes ces dépenses souvent imprévues. 

  • Et sans mutuelle ?

    L’Assurance maladie prend en charge 80 % des frais d’hospitalisation si cette dernière est effectuée dans un hôpital public ou une clinique conventionnée. La Sécurité sociale rembourse également partiellement les soins qui en découlent directement :  

    • 70 % d’une consultation de l’anesthésiste ; 
    • 60 % des séances de rééducation ; 
    • 65 % des transports en véhicule adaptés avant ou après l’hospitalisation. 

      

    Toutefois, après le remboursement de ces frais par la Sécurité sociale, il reste à votre charge :  

    • le ticket modérateur pour le séjour et les soins ; 
    • le forfait hospitalier ; 
    • les dépassements d’honoraires ; 
    • les frais annexes de confort.  

    Pour couvrir ces dépenses, une mutuelle hospitalisation s’avère donc particulièrement utile. Si vous n’avez pas de complémentaire santé, toutes ces dépenses annexes non négligeables sont à assumer par le patient. C’est-à-dire vous !  

    Pensez également que la plupart des contrats d’assurance impliquent un délai de carence, soit une période pendant laquelle vous ne serez pas encore couvert par la mutuelle pour les soins hospitaliers. Il est donc vivement conseillé de ne pas attendre d’en avoir besoin pour souscrire une complémentaire santé.  

  • Pourquoi souscrire une assurance hospitalisation ?

    Vous tombez rarement malade, vous avez une excellente vue, vous ne souffrez pas de problème dentaire : vous pensez ne pas avoir besoin d’une complémentaire santé ? Détrompez-vous ! Une hospitalisation est difficilement prévisible et un accident peut survenir à tout moment, mais particulièrement après 60 ans puisque notre corps peut commencer à s’affaiblir.  

    Une mutuelle hospitalisation est indispensable pour plusieurs raisons :  

     

    • Compléter la base de remboursement d’hospitalisation : si vous êtes hospitalisé dans un hôpital public ou dans une clinique conventionnée, l'Assurance Maladie ne remboursera que 80 % des frais d'hospitalisation. Cela peut sembler important, mais le reste à charge est toujours élevé puisqu’il s’agit de sommes totales conséquentes. 

     

    • Couvrir les dépassements d’honoraires : si vous devez subir une intervention chirurgicale, notez que presque la moitié des actes chirurgicaux entraîne des dépassements d’honoraires. En effet, 70 % des chirurgiens exercent en honoraires libres. Une mutuelle en hospitalier vous permet de couvrir totalement ou partiellement ces dépassements pour réduire le coût de votre hospitalisation. 

     

    • Rembourser les frais annexes : comme nous l’avons découvert précédemment, de nombreuses dépenses annexes doivent être incluses dans votre budget (forfait journalier, forfait patient urgences, chambre individuelle, frais d'accompagnant, etc.). Et de nouveau, ce ne sont pas des frais remboursés par l’Assurance Maladie. 

     

    Pour bénéficier d’une bonne prise en charge en cas d’hospitalisation, souscrire une assurance hospitalisation adaptée et avant d’être hospitalisé est essentiel ! 

     

     

Comment choisir le meilleur contrat santé hospitalisation ?

    • 1. Opter pour les contrats hospitalisation au forfait ou frais réels

      Pour trouver la meilleure mutuelle hospitalisation et bénéficier des meilleures garanties à moindre prix, nous vous conseillons de privilégier les contrats hospitalisation au forfait ou frais réels. En effet, les remboursements exprimés en pourcentage peuvent être un peu déroutants. 

      Par exemple, 100 % de la BRSS (Base de remboursement de la Sécurité Sociale) sur une prestation à 50 euros avec un plafond de 25 € signifie que vous devrez toujours payer 25 € de reste à charge après le remboursement de la mutuelle.

    • 2. Accorder une attestation particulière aux garanties d'assistance

      Lors d’une hospitalisation, vous êtes obligé de vous absenter de votre domicile le temps de recevoir les soins nécessaires à votre bon rétablissement. Vous aurez alors probablement besoin de services d’assistance pour prendre soin de vos animaux ou protéger votre habitation si vos proches ne peuvent pas directement s’en charger. La prise en charge des frais de transport en ambulance ou en véhicule spécialisé représente également un coût.  

      À votre retour, durant votre convalescence, vous apprécierez également d’avoir une assistance humaine avec une aide à domicile pour vous aider dans le ménage ou certains actes essentiels du quotidien. Vous pouvez ainsi vous reposer et récupérer pleinement de votre séjour à l’hôpital.  

      Ce sont donc autant de garanties optionnelles dans votre mutuelle hospitalisation qui peuvent faire une réelle différence dans votre confort et votre qualité de vie. 

    • 3. Souscrire le plus tôt possible

      Il est généralement recommandé de contracter son assurance hospitalisation senior au moment de son arrivée à la retraite. Cela permet de bénéficier de tarifs raisonnables (les prix peuvent augmenter avec l’âge, voire imposer une limite à 80 ans) et de garanties solides. Si vous attendez 75 ans pour souscrire votre mutuelle hospitalisation, vous allez probablement payer des cotisations plus importantes puisque le risque d’hospitalisation augmente au fil des ans et que l’assureur appliquera des primes plus élevées. 

    • 4. Faire attention aux délais de carence

      Nous avons déjà mentionné le délai de carence : il s’agit d’une période pendant laquelle vous devez attendre que vos garanties hospitalisation soient actives. Elle permet aux compagnies d’assurance de se protéger des souscriptions abusives. Privilégiez des contrats qui impliquent un délai de carence raisonnable, de quelques semaines à un mois. Pensez à bien vérifier cette variable, puisque certaines mutuelles hospitalisation attractives de prime abord peuvent cacher des délais de carence de 6 mois ! 
       

    • 5. Comparer les offres

      Enfin, prenez le temps de comparer les offres en ligne, et surtout des offres comparables avec les mêmes niveaux de garanties. Le prix n’est pas le seul facteur dont vous devez tenir compte au moment de prendre votre décision. N’hésitez pas à contacter les experts Malakoff Humanis pour nous décrire vos attentes et besoins exacts afin d’établir l’offre la plus adaptée, toujours au juste prix. Remboursement de chambre en particulier, anesthésie, prise en charge du dépassement d’honoraires en chirurgie : découvrez notre large gamme de garanties essentielles et optionnelles. 

  • Que propose Malakoff Humanis dans le cadre d'une mutuelle hospitalisation ?

    Dans le cadre de sa mutuelle hospitalisation, Malakoff Humanis vous propose un contrat complet pour s’adapter à vos besoins et à votre budget. La totalité de nos services est accessible depuis votre espace client, en ligne, pour simplifier vos démarches. 

    Afin de vous apporter une réelle valeur ajoutée, notre mutuelle hospitalisation inclut :  

    • une carte Tiers payant pour que vous n’ayez pas à avancer les frais d’hospitalisation ;  
    • un outil Compare Hospit pour comparer les cliniques et hôpitaux autour de chez vous et vous faire soigner dans une structure adaptée à votre mutuelle ; 
    • un 2e avis médical pour vous aider à maîtriser votre budget et bénéficier des soins dont vous avez vraiment besoin au meilleur prix. 

Source : mutualite.fr 

HP Univers
Désactivé