Le cumul emploi retraite : mode d’emploi

Vous songez à reprendre une activité professionnelle tout en étant à la retraite, c'est possible grâce au dispositif cumul emploi retraite.

Le cumul total

Pour bénéficier du cumul emploi-retraite total, il faut :

  • avoir obtenu l’ensemble de vos retraites personnelles (base et complémentaire) en France et à l’étranger ;
  • avoir obtenu votre retraite à taux plein et atteint l’âge légal (60-62 ans), ou avoir atteint l’âge d’attribution automatique du taux plein (65-67 ans).

En remplissant ces conditions, vous pouvez immédiatement reprendre une activité tout en continuant à percevoir l’intégralité du montant de vos retraites.

Le cumul partiel

Si vous ne remplissez pas les conditions du cumul emploi-retraite total, vous pouvez peut-être bénéficier du cumul emploi-retraite partiel.

Pour la retraite complémentaire, vous pouvez cumuler revenus d’activité et retraite, à condition que la somme des deux ne dépasse pas l’un des seuils suivants :

  • 1,6 fois le SMIC,
  • Le dernier salaire cotisé auprès de l’Agirc-Arrco,
  • Le salaire moyen Agirc-Arrco de vos dix dernières années d’activité.

La solution la plus favorable retenue.

En cas de dépassement de ces trois seuils, le versement de votre retraite complémentaire sera suspendu.

Les impacts sur votre retraite complémentaire

Des cotisations patronales et salariales sont prélevées sur vos salaires de reprise d’activité mais ne génèrent pas de nouveaux points de retraite. Le montant de votre retraite complémentaire reste donc inchangé.

Bon à savoir

Dans le cadre du cumul emploi-retraite, le prélèvement à la source est effectué par vos caisses de retraite, au titre de votre retraite complémentaire et par votre employeur, au titre de votre revenu d’activité.