Rachats de trimestres et de points : mode d’emploi

Les années d'études supérieures et les années de cotisations incomplètes peuvent impacter votre date de départ et le montant de votre retraite. Une solution : le rachat de trimestres et éventuellement de points.

Le rachat de trimestres au régime de base

Pour optimiser le montant de votre future retraite, entre 20 et 67 ans, vous pouvez racheter jusqu’à 12 trimestres auprès du régime général.

Le coût de rachat d’un trimestre varie selon :

  • Votre âge ;
  • L’option choisie (taux de retraite, taux de retraite + durée d’assurance) ;
  • Vos revenus d’activités des trois années précédant votre demande.

Pour les années d’études supérieures

L’allongement de la durée des études supérieures repousse l’âge d’entrée dans la vie active, reportant d’autant l’âge de départ à la retraite à taux plein. Pour compenser, vous pouvez racheter 4 trimestres par année d’études supérieures, dans la limite globale de 12 trimestres. Les conditions :

  • Avoir validé vos années d’études par un diplôme ou équivalent durant les périodes concernées ;
  • Avoir fait vos études au sein d’établissements d’enseignement supérieur, d’écoles techniques supérieures, de grandes écoles ou de leurs classes préparatoires.

Bon à savoir

Un abattement forfaitaire est accordé aux assurés qui déposent leur demande de versement pour la retraite dans un délai de 10 ans après la fin de leurs études, dans la limite de 4 trimestres.

Pour les années incomplètes

Si au cours de votre parcours professionnel, vous n’avez pas pu valider 4 trimestres annuels, vous avez la possibilité de racheter des trimestres manquants.

Les rachats pour la retraite complémentaire Agirc-Arrco

Il est possible de racheter des points pour les études supérieurs. Depuis le 1er janvier 2019, le rachat de points s'applique aussi au titre des années incomplètes.

Seules les périodes ayant fait l’objet d’un rachat au régime général peuvent être rachetées dans le régime Agirc-Arrco. Ce rachat ne peut être exercé qu’une seule fois et avant la demande de retraite.

Calcul des rachats de points

Le nombre forfaitaire de points rachetés au titre des années d'études et/ou au titre des années incomplètes ne peut excéder 140 points par an, dans la limite de 3 ans.

La formule pour évaluer le coût d’un rachat de points est la suivante :

Nombre de points à racheter x valeur du point Agirc-Arrco x Coefficient d’âge

La valeur du point Agirc-Arrco est celle de l’année de versement.

Le barème des coefficients d'âge s'appliquant aux rachats intervenant en 2020, par âge du demandeur à la date du rachat :

Âge à la date du versement 20 ans 21 ans 22 ans 23 ans 24 ans 25 ans 26 ans 27 ans 28 ans 29 ans
Coefficient 22,0 22,1 22,3 22,4 22,5 22,6 22,7 22,8 22,9 23,0

 

Âge à la date du versement 30 ans 31 ans 32 ans 33 ans 34 ans 35 ans 36 ans 37 ans 38 ans 39 ans
Coefficient 23,1 23,2 23,2 23,3 23,4 23,5 23,6 23,7 23,8 23,9

 

Âge à la date du versement 40 ans 41 ans 42 ans 43 ans 44 ans 45 ans 46 ans 47 ans 48 ans 49 ans
Coefficient 24,0 24,1 24,2 24,3 24,4 24,5 24,6 24,7 24,8 25,0

 

Âge à la date du versement 50 ans 51 ans 52 ans 53 ans 54 ans 55 ans 56 ans 57 ans 58 ans 59 ans
Coefficient 25,1 25,2 25,3 25,4 25,6 25,7 25,9 26,0 26,2 26,3

 

Âge à la date du versement 60 ans 61 ans 62 ans 63 ans 64 ans 65 ans 66 ans
Coefficient 26,5 26,7 26,9 27,1 27,3 27,5 27,7

Bon à savoir

En Nouvelle-Calédonie, le rachat des périodes d’études supérieures est possible auprès de la CAFAT, régime de base local. Ce rachat ne permet pas le rachat de points Agirc-Arrco.