Comment s'assurer quand on est travailleur non salarié ?

entreprise sante conseil

Comme tous travailleurs, les travailleurs non-salariés (TNS) ou professionnels indépendants, ne sont pas à l’abri des aléas de la vie quotidienne. Ainsi, pour mieux appréhender les risques accidents ou maladies, ils ont la possibilité de souscrire à une assurance prévoyance TNS.

Selon une récente étude du CSA auprès des professionnels indépendants et des très petites entreprises, les personnes interrogées déclarent être mal équipées et mal protégées contre les accidents de la vie, notamment. 72 % d'entre elles ont le sentiment d'être mal protégées concernant leur future retraite, 70 % en cas d'arrêt de travail, 69 % en cas d'invalidité permanente et 59 % en cas de décès.

Pour bénéficier d'une couverture complémentaire en cas d'accident de travail, le professionnel indépendant peut souscrire une assurance prévoyance TNS.

Sur le même thème
  • entreprise sante conseil
    Publié le 20.05.2018

    Bien qu'il soit affilié au RSI (Régime Social des Indépendants), le travailleur indépendant bénéficie de la même couverture maladie de base que le salarié pris en charge par la CPAM. Pour se prémunir contre de lourdes dépenses liées aux soins de santé, il peut souscrire une assurance complémentaire TNS ou Loi Madelin couvrant également les membres de sa famille en profitant d'avantages fiscaux spécifiques à son statut.

  • Mettre en place des actions pour les aidants salariés
    Publié le 21.10.2019

    Plus des trois-quarts des salariés aidants jugent que l'aménagement du temps de travail (79%) et la flexibilité des horaires (75%) sont les solutions les plus pertinentes à mettre en place.
    Source : Enquête Agir pour les Salariés Aidants, Malakoff Médéric, 2017).

    En tant que chef d’entreprise, sachez que les salariés peuvent bénéficier de dispositifs spécifiques notamment en termes d’aménagement du temps afin de faciliter la conciliation entre la vie personnelle et leur vie professionnelle.