Familles monoparentales : qui sont-elles, quelles sont leurs spécificités ?

Plus de 2 familles sur 10 sont composées d’un parent vivant seul avec ses enfants. Leurs besoins sont particuliers et peuvent être pris en compte par l’entreprise qui a un rôle à jouer pour préserver le potentiel de ces parents célibataires.

Existe-t-il un profil type de famille monoparentale ?

La monoparentalité peut prendre des formes variées. Toutefois, selon l’Observatoire de la Qualité de vie au travail, c’est un phénomène principalement féminin. Les femmes sont ainsi à la tête de 8 familles monoparentales sur 10.

La cause principale de la monoparentalité est le divorce. Il intervient généralement autour de la quarantaine. Aussi l’âge moyen des personnes concernées est de 43 ans. Ces familles sont majoritairement composées d’un à deux enfants et la plupart d’entre eux ont plus de 3 ans.

L’autre cause importante de monoparentalité est le veuvage précoce, il touche également principalement les femmes. La majorité d’entre elles sont en activité, ce qui est aussi le cas de 7 femmes sur 10 au moment du divorce.

Une famille monoparentale est souvent soumise à des difficultés en termes de revenus. C’est le cas pour les femmes élevant leurs enfants seules à la suite d’un divorce ou d’une séparation. Leur niveau de vie baisse de 20 % d’après l’INSEE. C’est également le cas dans des proportions comparables - baisse de 29 % - pour les veufs ou veuves. La monoparentalité peut aussi conduire à la perte d’emploi ou à la multiplication d’emplois précaires ou à temps partiel, synonymes de fragilité financières et sociales.

Ces difficultés se traduisent très concrètement dans le quotidien. Ainsi, ces familles occupent souvent des logements plus petits, et sont davantage susceptibles d’être confrontées à la pauvreté.

Toutefois, la monoparentalité n’est pas forcément définitive. Selon l’INSEE, c’est une situation provisoire qui dure en moyenne 5 ans.

Chiffres clé

12 % des enfants qui vivent en famille monoparentale ont moins de 3 ans, 20 % entre 6 et 10 ans et 26 % entre 15 et 17 ans

Quels sont les besoins spécifiques des parents vivant seuls ?

Seul adulte à gérer toutes les dimensions de la vie familiale, le parent en situation de monoparentalité fait souvent face à des difficultés particulières.

Au moment de la rupture, il peut ainsi avoir à gérer :

  • des difficultés financières liées au changement de situation familiale,
  • des démarches administratives importantes et chronophages,
  • une nouvelle organisation de la vie quotidienne et en particulier le soin, la scolarité et les loisirs des enfants,
  • et vivre du coup une conciliation difficile entre vie professionnelle et vie privée.

Tous ces facteurs cumulés génèrent un stress important qui vient s’ajouter à la charge émotionnelle créée par la situation. Pour améliorer la prise en compte de certains de ces problèmes, et tout au long de leurs parcours de vie, les familles monoparentales ont besoin :

  • de pouvoir accéder facilement aux informations de tous ordres : scolarité des enfants, aides disponibles, etc.,
  • d’être, le cas échéant, accompagnées pour réaliser les démarches administratives ou faire face à des problèmes financiers,
  • de bénéficier d’une organisation du travail permettant une certaine souplesse,
  • de moyens d’éviter ou de sortir de l’isolement social.

Comment vivre mieux sa monoparentalité au travail ?

L’employeur peut faciliter la vie d’un responsable de famille monoparentale. En proposant une organisation du travail plus souple ou un parcours professionnel adapté, il offre à son salarié la possibilité de concilier vie professionnelle et vie familiale. Et une bonne qualité de vie au travail est un atout pour le salarié comme pour l’entreprise.

Nos solutions

Découvrez la solution qui vous correspond en seulement quelques minutes

Sur le même thème