Les dispositifs de départ à la retraite

La retraite progressive

La retraite progressive permet de poursuivre une activité à temps partiel en percevant une partie de sa retraite sous conditions (avoir 60 ans minimum et totaliser au moins 150 trimestres d’assurance).

Infographie - Retraite complémentaire - Conditions de départ anticipé

Comment ça marche ?

La retraite progressive est un dispositif d'aménagement de fin de carrière, pour un passage à la retraite en douceur.

Les avantages

  • Travailler à temps partiel tout en percevant une partie de sa future retraite.
  • Continuer à acquérir des trimestres d'assurance et des points Agirc-Arrco pour votre retraite définitive.
  • Les nouveaux droits acquis sont retenus pour le calcul de la retraite définitive.

Les conditions

  • Être âgé de 60 ans.
  • Cumuler 150 trimestres, tous régimes confondus.
  • Avoir une durée de travail comprise entre 40 et 80% de la durée légale.
  • Obtenir l'accord de son employeur.

Le mode de calcul

Retraite payée = retraite à temps plein - % de temps partiel choisi

 

Exemple de mode de calcul
Travail à temps partiel Part de retraite payée
80 % 20 %
40 % 60 %
60 % 40 %

 

La retraite progressive est calculée, à titre provisoire, sur la base des droits acquis au moment du démarrage du dispositif.

Comment la demander ?

Déposer une demande 6 mois avant la date de départ à la retraite, auprès de chaque régime de retraite (régime de base, régime complémentaire).

Pour bénéficier de la totalité de ses droits, il faut faire une demande de retraite définitive.

Les dispositifs de départ anticipé

Dans certains cas, il est possible de partir à la retraite avant l'âge de 62 ans :

  • La retraite anticipée, pour carrière longue, concerne les assurés qui ont commencé à travailler avant l’âge de 20 ans ;
  • La retraite pour incapacité permanente, qui s’adresse aux personnes âgées d’au moins 60 ans souffrant d’une incapacité permanente ;
  • La retraite pour pénibilité. Le compte professionnel de prévention permet de transformer les points acquis, pour partir, au plus tôt, à 60 ans.


Quelle que soit votre situation, prenez le temps de faire un bilan de vos droits bien en amont de votre départ en retraite. Vous pourrez ainsi aborder vos démarches plus sereinement.

Pour faire le point sur votre future retraite, rendez-vous dans votre Espace Client.