• Offrir des solutions de répit à l’aidant

    Salarié aidant : pourquoi et comment demander l’aménagement du temps de travail ?

    Être aidant d’un proche est souvent une chose naturelle. Toutefois, cet engagement peut être chronophage. Pour gagner en souplesse, le salarié peut engager le dialogue avec son employeur pour aménager son temps de travail. Nous vous expliquons pourquoi et comment le faire.

  • Améliorer et optimiser l’organisation et la relation aidant / aidé

    Le salarié aidant : qui est-il ?

    1 salarié sur 5 est aidant et ce chiffre continue à progresser notamment du fait du vieillissement de la population. Il est donc urgent pour les entreprises de s’intéresser à ces collaborateurs, leurs vulnérabilités et leurs besoins. Nous vous proposons de découvrir les traits communs à ces salariés pas comme les autres grâce au 3ème baromètre de la Fondation Médéric Alzheimer.

  • Difficultés financières du salarié : que peut faire l’entreprise ?

    Certains évènements de la vie peuvent fragiliser la situation financière de votre salarié. Nous vous expliquons comment vous pouvez l’aider à surmonter ses difficultés tout en respectant sa vie privée.

  • Vers quels interlocuteurs externes orienter les salariés aidants ?

    Pourquoi et comment encourager un salarié à parler de sa situation d'aidant ?

    Seulement 58 % des salariés aidants ont évoqué leur situation avec leur manager. Un silence qui ne permet pas de mettre en place l’accompagnement nécessaire au salarié pour concilier au mieux sa vie professionnelle et sa vie d’aidant. Libérer la parole sur le sujet dans l’entreprise est un enjeu d’autant plus important que, d’ici à 2030, un salarié sur 4 sera aidant.

  • Droit au répit : la reconnaissance et le soutien aux proches aidants

    Droit au répit : la reconnaissance et le soutien aux proches aidants

    Depuis 2015, la Loi d’adaptation de la société au vieillissement (LASV) reconnaît la place et le rôle des proches aidants des personnes âgées en perte d’autonomie et a mis en place le droit au répit. Il leur permet de se reposer ou de dégager du temps pour eux.

  • Salariés aidants, un enjeu pour les entreprises

    Salariés aidants, un enjeu pour les entreprises

    En 10 ans, le nombre de salariés aidants a été multiplié par deux pour atteindre 19%(1). Les entreprises qui agissent aujourd’hui pour leurs salariés aidants sont conscientes des répercussions que le rôle d’aidant peut avoir sur l’activité de l’entreprise. Pourtant, seuls 31 % des dirigeants interrogés sont en mesure d’estimer le nombre de salariés aidants présents dans leur entreprise.(2)