Comment concilier vie familiale et vie professionnelle ?

Comment concilier vie familiale et vie professionnelle ?

Beaucoup de facteurs rendent difficile la conciliation entre le travail et la vie privée. Or cet équilibre est important pour les salariés et a un impact positif sur leur engagement professionnel : nous vous expliquons pourquoi et comment l’entreprise peut favoriser cette conciliation pro/privé.

Une difficulté réelle pour 6 salariés sur 10

63 % des femmes et 59 % des hommes(1) déclarent avoir des difficultés à concilier leur vie professionnelle et leurs responsabilités familiales. Et 14 % d’entre eux sont prêts à changer d’emploi pour pouvoir être plus en capacité de mener de front leurs différentes vies.

Un chiffre d’autant plus préoccupant que ceux qui semblent le plus touchés sont les cadres et les jeunes parents. Les couples avec enfants déclarent ainsi recevoir plus de remarques sur leur manque de temps par leurs proches.

Des contraintes liées au temps disponible

La plupart des salariés français (72 %)(2) partagent la sensation de n’avoir pas assez de temps au quotidien. Les jeunes parents et les salariés aidants en particulier sont nombreux à jongler entre un emploi et un investissement familial important.

Des causes internes et externes

Les explications à cette difficile conciliation sont de plusieurs ordres.

Les facteurs liés à la situation familiale :

  • Parentalité et en particulier la monoparentalité,
  • Situation d’aidants.

Les conséquences de l’implantation géographique :

  • Lieu de résidence éloigné,
  • Présence ou non de transports collectifs effectifs,
  • Multiplication de déplacements professionnels.

Les raisons propres au travail :

  • Horaires décalés, travail de nuit, longues plages horaires,
  • Demande de flexibilité, pression de l’immédiateté, 
  • Augmentation saisonnière de la charge de travail.

Comment l’entreprise peut favoriser la conciliation vie professionnelle/vie privée ?

Elle peut agir à son niveau pour éviter que le déséquilibre ressenti entre vie professionnelle et vie privée ne produise pas d’effet négatif sur la productivité : retards, montée du stress, renforcement des inégalités hommes/femmes, difficultés à organiser le travail.

Les temps de travail

C’est la première variable sur laquelle l’employeur peut porter ses efforts. Pour faciliter la vie des salariés, il peut ainsi envisager :

  • L’acceptation du temps partiel pour les salariés que le demanderaient
  • La mise en place d’horaires variables et la possibilité d’aménagement d’urgences ponctuels
  • La possibilité de télétravailler ponctuellement ou régulièrement 

Les choix à réaliser en la matière doivent faire l’objet d’un dialogue avec les partenaires sociaux et les collaborateurs. 

L’organisation du travail

Elle peut être modifiée afin de donner plus de flexibilité et de protection aux salariés :

  • Instaurer un droit à la déconnection réduit la porosité vie privée/vie pro,
  • Développer la polyvalence au sein d’une équipe favorise le transfert des tâches entre un salarié pris par une urgence familiale et un de ses collègues,
  • Constituer des équipes hétérogènes en termes de situation familiale ou personnelle permet d’éviter de concentrer les difficultés sur un seul collectif de travail,
  • Réduire les procédures, clarifier les objectifs et les missions : moins de complexité favorise une organisation plus souple,
  • Favoriser la progression professionnelle par des formations adaptées permet de renforcer l’employabilité et l’engagement,
  • Bien évaluer et adapter la charge de travail est un bon moyen de réduire le stress. 

Le déploiement de services du quotidien

L’entreprise a également la possibilité de développer des services pour faciliter la vie de ses salariés comme :

  • La crèche interne ou commune avec d’autres entreprises 
  • Le co-voiturage ou les navettes dédiées
  • Les services de conciergerie : pressing, coiffeur, ateliers sportifs, etc.
  • Les plateformes d’information et d’orientation

Sur un territoire donné ces différents services peuvent être développés en partenariat avec d’autres entreprises ou le monde associatif et avoir un impact positif sur tout l’environnement économique local.
 

Bon à savoir

Un outil intéressant pour bien évaluer les difficultés de conciliation vie pro/vie perso est le diagnostic des fragilités sociales, outil que nous avons développé pour nos entreprises clientes. 

Nos solutions

Découvrez la solution qui vous correspond en seulement quelques minutes

Sur le même thème
  • visuel - Épuisement professionnel : comment le détecter et le prévenir ?

    Épuisement professionnel, burn out : comment le détecter et le prévenir ?

    L’épuisement professionnel ou burn out est composé d’un ensemble de symptômes physiques et psychiques. Différent selon les personnes, il a pourtant une source commune : une mauvaise gestion du stress. Pour prévenir ce risque, l’employeur peut agir sur les conditions et la qualité de vie au travail des salariés.

  • Améliorer et optimiser l’organisation et la relation aidant / aidé

    Le salarié aidant : qui est-il ?

    1 salarié sur 5 est aidant et ce chiffre continue à progresser notamment du fait du vieillissement de la population. Il est donc urgent pour les entreprises de s’intéresser à ces collaborateurs, leurs vulnérabilités et leurs besoins. Nous vous proposons de découvrir les traits communs à ces salariés pas comme les autres grâce au 3ème baromètre de la Fondation Médéric Alzheimer.

  • Entreprise : comment aider les familles monoparentales ?

    La situation de monoparentalité peut être une source de vulnérabilités personnelles mais aussi professionnelles. L’employeur peut utiliser différents leviers pour favoriser une bonne conciliation vie privée/vie pro de ces parents solos.