Aide au retour à domicile après hospitalisation : comment ça marche ?

Aide au retour à domicile après hospitalisation : comment ça marche ?
Publié le 02.09.2021

Après un séjour à l’hôpital, il vous est possible de bénéficier d’une aide accordée sous condition de ressources pendant votre convalescence. Cette aide au retour à domicile après hospitalisation vous permet de financer des services comme les soins, le ménage, le portage de repas, etc. Nous vous expliquons comment faire pour en bénéficier.

L'ARDH, qu'est-ce que c'est ?

L’aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH) est une aide financière de la Sécurité sociale. Elle a pour objet de vous aider au quotidien après votre sortie de l’hôpital. Elle est prévue pour vous permettre de financer des services comme :

  • une aide médicale, incluant les soins et l’accueil de jour ;
  • des services à domicile (courses, préparation des repas, ménage et entretien du logement, etc.) ;
  • le portage de repas ;
  • les services assurant la sécurité du convalescent, (ex. : l’installation d’une téléalarme) ;
  • les petits travaux d’adaptation du logement pour anticiper une perte d’autonomie, lorsque l’état du convalescent le nécessite (ex. : rampes, tapis anti-dérapant).

Cette aide est réservée aux retraités. Elle a pour objectif de vous rendre facile et confortable le retour au domicile après un séjour en établissement de santé et de favoriser votre convalescence au domicile.

Cette aide est donc limitée à une période de 3 mois maximum à compter de la date de votre retour à la maison.

Bon à savoir

L’aide au retour à domicile est gérée régionalement par les CARSAT (Caisse d'Assurance Retraite et de la Santé au Travail) de façon autonome. Les services pris en charge peuvent donc varier d’une région à une autre.

Comment faire une demande d'aide au retour à domicile après hospitalisation ?

Si votre hospitalisation est prévue à l’avance, il est préférable de réaliser votre demande le plus tôt possible directement auprès de votre CARSAT grâce à un formulaire spécifique

Dans le cas d’une hospitalisation en urgence, la demande passe par le service social de l’établissement ou le cadre infirmier qui assureront la transmission.

A réception de la demande, si vous remplissez toutes les conditions administratives, vous serez contacté par une structure d’évaluation afin d’organiser une visite de votre domicile. Cette rencontre a pour objet de bien définir l’ensemble de vos besoins et de vous apporter une réponse adaptée et des conseils concernant :

  • la mise en place des services correspondant à votre situation particulière, 
  • l’amélioration de votre vie à votre domicile.

Cette visite permet d’établir votre plan d’aide personnalisé précisant quels services doivent être mis en place au retour de l’hôpital. Il vous sera demandé de signer ce document qui sera adressé à la CARSAT. C’est elle qui décidera alors de la nature et du montant de l’aide au retour à domicile. Vous recevrez leur réponse par courrier précisant exactement quelles prestations elle finance et à quel niveau.
 

Quelles sont les conditions d'obtention de l'ARDH ?

L’aide au retour à domicile après hospitalisation d’une durée maximum de 3 mois est accordée uniquement pour soutenir une personne de plus de 55 ans à la sortie d’une hospitalisation.

Ne peuvent y prétendre les personnes percevant l’une des prestations sociales suivantes :  allocation autonomie de la personne âgée (APA), prestation compensatrice du handicap (PCH), prestation spécifique dépendance (PSD) ou encore allocation compensatrice pour tierce personne (APCT). Celles-ci couvrent déjà des dépenses qui peuvent être équivalentes à celles prises en charge par l’aide au retour à domicile.

Les personnes hébergées en famille d’accueil ne peuvent également bénéficier de l’aide au retour à domicile après hospitalisation.

Quel est le montant de l'ARDH ?

Le montant de l’aide au retour à domicile est calculé en fonction de deux éléments :

  • le niveau des services et prestations prévus dans le plan d’aide personnalisé que vous avez accepté et adressé à la CARSAT
  • le niveau de vos revenus

L’aide au retour à domicile après hospitalisation ne permet pas de financer intégralement les services prévus par le plan d’aide personnalisé. Selon votre situation, vous aurez donc un reste à charge. Il est compris entre 10 % et 75 % des prestations prévues. L’aide est par ailleurs plafonnée à un niveau fixé par chaque CARSAT. Ce plafond est en général égal
à 1 800 € : vous pouvez vérifier ce montant sur le site internet ou sur les formulaires de demande.

Malakoff Humanis a mis en place l’offre de complémentaire santé Pack Santé Particuliers. Elle vous permet de bénéficier de garanties supplémentaires spécialement dédiées à l’hospitalisation, d’une assistance à domicile pour faciliter votre retour à domicile et de notre service Libheros par lequel vous pourrez trouver des professionnels de santé (infirmiers, kiné, …) pouvant se déplacer chez vous.

Nos solutions

Sur le même thème
  • Remboursement des frais d’hospitalisation

    Remboursements des frais d’hospitalisation : quelle prise en charge par la Sécurité sociale et la mutuelle ?

    Être hospitalisé, dans un établissement privé ou public, peut devenir un véritable budget pour le patient. Il est donc nécessaire de connaître les taux de remboursements et les frais à votre charge pour un séjour plus serein.

  • Quel est le coût d’une hospitalisation ?

    Coût d’une hospitalisation : combien reste t-il à payer ?

    Qu’on se rassure, l’assurance maladie couvre plutôt bien les 12 millions de personnes hospitalisées chaque année. Mais elle ne rembourse pas tous les frais engagés. Quel est le coût réel d’une hospitalisation ? Peut-on se faire opérer sans se mettre dans le rouge ? Et sans mutuelle ou complémentaire santé, quelle facture à la sortie ?

  • Conseils pour préparer son hospitalisation

    Préparer son hospitalisation : des conseils pour mieux vivre son séjour à l'hôpital

    Une hospitalisation nécessite de répondre à de multiples formalités. Les négliger serait dommageable d'autant que nombre d'entre elles peuvent vous permettre de bénéficier d'une prise en charge parfois totale. Il est donc important de bien préparer son hospitalisation.