Préparer son hospitalisation : des conseils pour mieux vivre son séjour à l'hôpital

Préparer son hospitalisation : des conseils pour mieux vivre son séjour à l'hôpital
Publié le 20.05.2018

Une hospitalisation nécessite de répondre à de multiples formalités. Les négliger serait dommageable d'autant que nombre d'entre elles peuvent vous permettre de bénéficier d'une prise en charge parfois totale. Il est donc important de bien préparer son hospitalisation.

Les questions à se poser en amont

Deux questions vont rapidement s'imposer à vous afin de préparer votre séjour à l'hôpital : dans quel établissement de santé souhaitez-vous être admis et quel praticien sera en charge de votre dossier ? Si les conseils de la famille peuvent être dignes d'intérêt, il est tout autant utile de faire appel à votre mutuelle santé afin d'être orienté au mieux. Peu connue des assurés, ce service proposé par votre assurance santé vous aidera à identifier le lieu et le praticien les plus appropriés dans votre cas.

Les démarches pré-séjour

Vous allez devoir rassembler les documents nécessaires à votre enregistrement, notamment votre carte vitale, une attestation de vos droits à jour, votre carnet de santé ainsi que votre carte ou attestation d'assurance complémentaire santé auprès de laquelle vous aurez pris soin, en amont, de faire une demande de prise en charge hospitalière. De plus, si vous possédez une mutuelle ou une assurance hospitalisation avec tiers payant, vous n'aurez à vous soucier, en principe, d'aucune avance de frais, sauf pour les soins dits de confort.

Le jour de l'admission

À votre arrivée, un bulletin d'hospitalisation faisant office d'arrêt de travail, vous sera remis au bureau des admissions. Il est indispensable au versement des indemnités journalières. Vous devrez impérativement l'envoyer à votre caisse d'Assurance maladie et à votre employeur ou à votre agence Pôle emploi.

Le jour de sortie

À la sortie de l'hôpital, vous recevrez un bon de sortie, qui devra également être rapidement adressé à votre caisse d'Assurance maladie, et à votre employeur ou au Pôle emploi.

Conseil : conservez une copie de l'ensemble des documents précités. Ils pourront vous être utiles en cas de besoin d'aides médico-sociales ou d'un transfert d'un établissement de soins à un autre.

Que faire si je n'ai pas d'assurance hospitalisation ?

Force est de constater que la souscription d'une assurance hospitalisation est fortement recommandée, permettant de bénéficier d'une prise en charge adaptée aux soucis de santé traversés lors d'une hospitalisation.

Le saviez-vous ?

Une hospitalisation peut coûter cher. Le service Comparhospit, inclus dans le contrat santé Malakoff Humanis, vous permet de comparer et de choisir l’établissement adapté à vos besoins. Avec ce simulateur en ligne, vous connaissez les tarifs d’hébergement à l’avance et estimez le coût de votre hospitalisation.

Sur le même thème
  • Visuel - Coût d’une hospitalisation : combien vais-je payer ?

    Coût d’une hospitalisation : combien vais-je payer ?

    Qu’on se rassure, l’assurance maladie couvre plutôt bien les 12 millions de personnes hospitalisées chaque année. Mais elle ne rembourse pas tous les frais engagés. Quel est le coût réel d’une hospitalisation ? Peut-on se faire opérer sans se mettre dans le rouge ? Et sans mutuelle ou complémentaire santé, quelle facture à la sortie ?

  • Hôpital public, clinique privée : quelles différences ?

    Hôpital public, clinique privée : quelles différences ?

    Publié le 20.05.2018

    Hôpital public, clinique, hôpital privé… Ces établissements de soins peuvent tous vous accueillir mais ont un mode de fonctionnement qui diffère. Leurs prestations sont-elles vraiment différentes ? Comment serez-vous remboursé dans chacune de ces structures ?