Manger plus sainement : quelles sont les bonnes ou les mauvaises graisses ?

Quelles sont les bonnes ou les mauvaises graisses ?
Publié le 20.05.2018

Les matières grasses ne sont pas à proscrire. Votre corps en a besoin, mais pas n'importe lesquelles et en quantité limitée. Faisons le point.

Les "bonnes graisses"

Le corps a besoin de matières grasses, et précisément d'acides gras essentiels polyinsaturés (oméga-3). Seule l'alimentation peut les lui fournir, car le corps ne les synthétise pas de lui-même.

Les huiles végétales sont riches en Acides Gras Essentiels : huile de colza, huile de noisette, huile de noix, huile d'olive, huile de soja, huile de tournesol… Pour consommer des bonnes graisses, optez aussi pour le poisson. Les poissons gras sont riches en oméga-3 : saumon, sardine, thon, maquereau, anchois, truite…

Même si les bonnes graisses sont essentielles, la consommation de matières grasses reste à modérer. De plus, l'apport entre oméga-3 et oméga-6 doit être équilibré. Par exemple, le besoin quotidien en oméga-3 correspond à 35 g de saumon ou à 30 g de noix. Quant aux Oméga-6, ils ont tendance à être consommés en excès et cet excès peut nuire aux bienfaits des oméga-3. Pour équilibrer votre alimentation, référez-vous en à un professionnel de la nutrition.

Bon à savoir

Vous pensez avoir besoin de conseils à apprendre à mieux manger ? La complémentaire santé Malakoff Humanis prend en charge les consultations chez un diététicien.

Les "graisses à éviter"

L'excès d'acides gras saturés n'est pas bon pour la santé, même si on en trouve dans de nombreux produits. C'est le cas de la charcuterie, des gâteaux, sucreries et des produits qui contiennent certaines graisses d'origine animale : beurre, crème… Les viandes et les produits laitiers peuvent aussi contenir des graisses de moins bonne qualité. Un excès de ces « mauvaises graisses » peut avoir des effets néfastes sur la santé, comme l'augmentation du taux de cholestérol, la prise de poids, etc.

Rassurez-vous, vous pouvez toujours manger de la viande (en quantité raisonnable), finir votre repas par un yaourt aux fruits et utiliser du beurre dans vos recettes. Mais mangez de préférence des produits naturels et de bonne qualité, plutôt que des aliments transformés, trop riches en matières grasses.

 

Source: www.prioritesantemutualiste.fr : Pourquoi consommer les matières grasses ?

Sur le même thème
  • Absentéisme en entreprise : pourquoi les salariés manquent-ils à l’appel ?

    Absentéisme en entreprise : pourquoi les salariés manquent-ils à l’appel ?

    Un taux d’absentéisme élevé au sein de l’entreprise doit alerter le dirigeant qui devra prendre des mesures pour prévenir et limiter les absences de ses salariés. 
    Mais avant d’explorer les différentes solutions pour réduire l’absentéisme, il est indispensable d’en connaitre les causes.

  • visuel - Épuisement professionnel : comment le détecter et le prévenir ?

    Épuisement professionnel, burn out : comment le détecter et le prévenir ?

    L’épuisement professionnel ou burn out est composé d’un ensemble de symptômes physiques et psychiques. Différent selon les personnes, il a pourtant une source commune : une mauvaise gestion du stress. Pour prévenir ce risque, l’employeur peut agir sur les conditions et la qualité de vie au travail des salariés.

  • L’impact de la Covid-19 sur l’absentéisme au travail

    Comment la Covid-19 a-t-elle impacté l'absentéisme ?

    L’absentéisme au travail et la Covid-19 sont étroitement liés. En mai dernier, la Covid-19 représentait plus d’un quart des arrêts maladie prescrits. Mais la crise sanitaire a eu d’autres conséquences, telles que la crainte pour certains salariés de revenir sur leur lieu de travail et la prise de mauvaises habitudes en télétravail. En quoi la Covid a-t-elle impacté l’absentéisme ?