Quel remboursement pour vos prothèses auditives ?

Quel remboursement pour les prothèses auditives ?
Publié le 09.11.2021

Le prix moyen d’une aide auditive est de 1 500 € : un tarif qui rebute près d’une personne sur trois.  Et c’est peut-être votre cas. Pourtant depuis plusieurs années, l’action combinée des professionnels de santé, de l’Assurance maladie et des complémentaires santé a fait baisser le reste à charge. Dans certaines conditions, il peut même être nul : explications.

Le remboursement des aides auditives par l’Assurance maladie

Qu’on les appelle prothèses ou appareils, les aides auditives ont été, pendant longtemps, mal remboursées par l’Assurance maladie. Seule l’intervention de la mutuelle permettait de s’équiper.

Des aides auditives de mieux en mieux remboursées

La situation a changé avec la mise en place de l’offre 100 % santé. La base de remboursement de la Sécurité sociale a été revue à la hausse et atteint en 2021, 400 €.  Sur cette base, l’assurance maladie applique un taux de 60 %. Vous pouvez donc désormais obtenir un remboursement de 240 € maximum sur chaque appareil. Cette somme est encore insuffisante au regard du prix des appareils et l’intervention de votre mutuelle est donc nécessaire.

Les conditions pour être remboursé par la Sécurité sociale

Vos appareils auditifs peuvent donc être pris en charge en partie par l’Assurance maladie mais à plusieurs conditions.

Comme pour les lunettes, votre équipement doit avoir fait l’objet d’une prescription médicale. Elle peut être réalisée soit par votre médecin traitant, soit par un spécialiste, à savoir un ORL (otho-rhino-laryngologiste). Cette obligation est à votre avantage. Car il ne suffit pas d’avoir la sensation de ne plus bien entendre pour être diagnostiqué : un avis de professionnel est indispensable. Il pourra évaluer précisément le niveau de perte d’audition. Et c’est ce niveau qui orientera l’audioprothésiste pour vous proposer le type d’appareils adapté à votre besoin.

Autre condition : l’appareil proposé par l’audioprothésiste doit faite partie de la liste des produits et prestations pris en charge par l’assurance maladie (LPP). En général, le professionnel connaît parfaitement cette liste et vous orientera vers un de ces produits.

Bon à savoir

Depuis la réforme du 100 % santé et quel que soit l’appareil proposé, votre audioprothésiste doit obligatoirement vous fournir un devis détaillé, autrement appelé devis normalisé. Il répond en effet à des normes strictes et comprend toutes les informations sur votre futur équipement (marque, modèle, accessoires, prix, etc.).

C’est un bon instrument pour comparer deux types d’appareils et il aussi très utile à la mutuelle pour évaluer votre reste à charge.

Le remboursement des aides auditives depuis la réforme 100 % santé

L’objectif de la réforme 100 % santé est de favoriser l’accès aux soins, et en particulier les plus onéreux, à savoir les lunettes, les prothèses dentaires et les aides auditives. Pour certains équipements, l’intervention combinée de l’Assurance maladie et de la mutuelle, permet de n’avoir aucun reste à charge. Avoir une complémentaire santé est indispensable pour bénéficier de cette possibilité.

La mutuelle Malakoff Humanis comprend l’offre 100 % santé, à découvrir ici.

La réforme du 100 % santé a aussi conduit à classer les prothèses auditives en deux catégories. Les appareils de Classe 1 sont concernés par l’offre 100 % santé. Il s’agit de prothèses de qualité répondant aux besoins essentiels en matière d'audition. Leur prix ne peut pas dépasser 950 €. Votre mutuelle prendra en charge la partie non remboursée par l’Assurance maladie et votre reste à charge sera nul.

Les appareils de Classe 2 ne sont pas concernés par l’offre 100 %. Il s’agit d’appareils plus sophistiqués répondant à des besoins spécifiques de qualité ou de confort. Leur prix est libre et peut être plus élevé. Votre reste à charge va donc dépendre du niveau d’intervention de votre mutuelle.

La réforme du 100 % santé a également d’autres impacts. Les audioprothésistes doivent désormais obligatoirement vous fournir :

  • Un devis incluant a minima une offre du 100 % santé ;
  • Une période d’essai de 30 jours pour votre appareil.

Vous avez également la possibilité de changer d’audioprothésiste si vous êtes insatisfait des prestations ou si vous déménagez.

Pour en savoir plus

Sur le 100 % santé en audiologie, nous vous proposons cet article.

Maîtrisez votre budget grâce au réseau de soin

Les réseaux de professionnels ont créés avec l’appui des complémentaires santé ont permis, depuis de longues années, de faire baisser le reste à charge notamment sur les lunettes et les aides auditives. C’est le cas du réseau Kalixia Audio auquel vous avez accès via votre mutuelle Malakoff Humanis.

Le réseau vous permet de consulter un audio-prothésiste sélectionné sur ses compétences et sa qualité et ceci partout sur le territoire puisque plus de 4 400 centres ont adhéré à Kalixia Audio. En plus d’être disponible, le professionnel vous garantit un accompagnement sur mesure. En particulier, il va pouvoir vous conseiller sur le type d’appareillage qui correspond le mieux à votre niveau de perte auditive et à votre oreille en tenant compte de votre confort de vie. Il dispose pour cela d’une gamme étendue d’équipements. Une fois appareillé, votre professionnel Kalixia Audio assure le suivi et la réparation éventuelle de votre appareil pendant 4 ans.

Bon à savoir

L'accès au réseau Kalixia est aussi ouvert à vos ascendants.

Autre avantage à utiliser le réseau Kalixia

Les tarifs des prothèses auditives ont été négociés par Malakoff Humanis pour atteindre le meilleur rapport qualité/prix. Votre reste à charge sera donc réduit de façon importante, jusqu’à 1 000 € de moins, sur vos prothèses y compris de Classe 2. Et avec le tiers payant, vous n’aurez pas d’avance de frais à faire.

Pour enfin pouvoir entendre comme avant sans pour autant vous ruiner, découvrez toutes les possibilités offertes par Kalixia Audio.

Sur le même thème