Le fonctionnement de la retraite

Le fonctionnement de la retraite

Le système de retraite en France est un système obligatoire, par répartition et contributif. Il est géré par différents organismes selon le statut professionnel des actifs. Le Premier ministre a présenté le projet de réforme du Gouvernement pour l'instauration d'un système de retraite universel.

Le fonctionnement de la retraite

Actuellement, la retraite est gérée par des organismes selon des statuts professionnels : régimes pour les salariés du secteur privé, du secteur public, pour les artisans, pour les professions libérales, pour les agriculteurs…
Au total, il existe 42 régimes de retraite. La plupart des actifs cotisent à la fois à un régime de base, et à un régime de retraite complémentaire (obligatoire pour les salariés du secteur privé). Par exemple, un salarié du secteur privé doit être affilié à deux régimes de retraite :

  • Le régime de base : les salariés cotisent généralement à la CNAV (Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse) mais ils peuvent également cotiser à la MSA (Mutualité Sociale Agricole) lorsqu'ils sont salariés du secteur agricole.
  • Le régime complémentaire : les salariés du secteur privé cotisent à l'Agirc-Arrco.

L'assurance complémentaire en santé à la retraite du secteur privé, perçoivent une pension de retraite de base et une pension de retraite complémentaire.

Lorsque vous prendrez votre retraite, pensez à votre assurance complémentaire santé. Salarié, vous êtiez couvert par un contrat collectif, retraité, ça ne sera plus le cas.
Souscrire une offre santé individualisée

Le calcul de la retraite

Le montant de votre retraite dépendra de trois éléments.

  • Des salaires perçus :
    le montant de vos pensions de retraite est lié au niveau de vos revenus d’activité. Salarié du secteur privé, la retraite de base est calculée à partir de la moyenne des 25 meilleures années de revenu.
  • De votre durée de cotisation :
    vous devez avoir cotisé pendant une durée minimale et avoir acquis le nombre de trimestres nécessaires pour bénéficier d'une retraite à taux plein (entre 160 et 172 selon votre année de naissance). A défaut, votre pension de base sera réduite.
  • De votre âge de départ :
    l'âge légal à partir duquel vous avez le droit de prendre votre retraite est fixé à 62 ans (60 ans si vous vous êtes né avant 1955).

Simuler le montant de sa future retraite sur son Espace Client

La réforme des retraites

Le Gouvernement a annoncé sa volonté de réformer l'actuel système de retraite dans le but de créer un système universel de retraites. Ce système reposera sur un principe : un euro cotisé donnera les mêmes droits à chaque retraité, quels que soient le montant de la cotisation et le statut du cotisant.

Retrouver le projet du Gouvernement ici

Parallèlement à l’élaboration du projet de loi sur le système universel de retraites, le Gouvernement a mis en ligne un simulateur « Suis-je concerné par la réforme ? »

Sur le même thème
  • Santé des seniors et problèmes bucco-dentaires

    Santé des seniors et problèmes bucco-dentaires

    Publié le 20.05.2018

    Les problèmes bucco-dentaires altèrent la santé des seniors et provoquent des douleurs et des gênes au quotidien, tant sur le plan physique que psychologique. Dentition abîmée, prothèses dentaires inadaptées, édentation sont autant d'éléments qui menacent la santé bucco-dentaire des personnes âgées et peuvent avoir des répercussions sur leur vie sociale et leur état de santé général.

  • Quand régler vos cotisations retraite complémentaire ?

    Quand régler vos cotisations retraite complémentaire ?

    Attention : pour les périodes d’emploi à partir du 1er janvier 2019, la date limite de paiement des cotisations de retraite complémentaire change. Celle-ci est désormais fixée au 25 du mois.

  • Retraite : nos 5 conseils pour bien préparer votre départ

    Retraite : nos 5 conseils pour bien préparer votre départ

    Publié le 22.11.2019

    Vous entamerez bientôt une nouvelle étape de votre vie : la retraite. Pour appréhender sereinement ce changement, une préparation s’impose. Points retraite, stages, centres d’informations, garanties santé et prévoyance… zoom sur 5 points clés à retenir.