Avoir deux mutuelles, est-ce possible ?

Avoir deux mutuelles, est-ce possible ?

Vous le savez sans doute, la loi impose depuis 2016 aux entreprises du secteur privé de proposer à leurs salariés une complémentaire santé. Peut-on, toutefois, souscrire à une deuxième mutuelle afin de bénéficier de meilleurs remboursements ?  Est-ce autorisé ? Quels sont les points positifs et les inconvénients de cette solution ? Quid de la surcomplémentaire santé ? On fait le point !

Avoir deux mutuelles : les avantages

Ce que dit la loi

Commençons par répondre à une question toute simple : peut-on avoir deux mutuelles ? Est-ce autorisé par la loi ? Eh bien, oui ! Rien n’empêche de disposer de deux complémentaires santé. Vous êtes en droit d’estimer, par exemple, que celle proposée par votre employeur et à laquelle l’adhésion est obligatoire ne vous couvre pas assez.

Lorsque vous avez deux mutuelles, votre mutuelle d’entreprise et votre mutuelle individuelle il n’est pas possible d’être remboursé à 100 % par les deux mutuelles.De même, les deux mutuelles ne peuvent être reliées à l’Assurance Maladie : une seule d’entre elle le sera. Cela signifie que L’Assurance Maladie ne transmettra vos dépenses, pour remboursement du reste à charge, qu’à un seul organisme complémentaire.

De meilleurs remboursements des frais de santé

Disposer de deux mutuelles offre certains avantages. Le plus important, bien sûr, c’est une meilleure prise en charge des dépenses de santé.

Par exemple, si vous réglez 70 € pour une consultation et qu’après remboursement de la Sécurité sociale et de votre complémentaire principale à hauteur de 70 €, votre reste à charge est de 0 €, votre complémentaire secondaire ne vous remboursera rien.

Si vous réglez 85 € pour une autre consultation et qu’après remboursement de la Sécurité sociale et de votre complémentaire principale à hauteur de 50 €, votre reste à charge est de 35 €, votre complémentaire secondaire vous remboursera jusqu'à 35 €.

À lire aussi : Remboursement des frais d’hospitalisation : quelle prise en charge ?

Avoir deux mutuelles : les inconvénients

Un fonctionnement moins fluide

On l’a vu, une seule des deux mutuelles peut être reliée à l’Assurance Maladie. Cela signifie que pour le complément de remboursement fait par votre deuxième mutuelle vous devrez effectuer des démarches (attendre le décompte de la première mutuelle pour le transmettre à la seconde, le photocopier, le transmettre…) pour obtenir des remboursements de la part de la seconde complémentaire santé. 

Un surcoût potentiel pour des remboursements pas adaptés

En raison des démarches plus importantes, les remboursements seront plus longs à obtenir : il faut d’abord que la première mutuelle édite son décompte, puis que la seconde le traite et effectue le virement bancaire. Ce qui peut prendre du temps.

Par ailleurs, l’opération peut ne pas être intéressante financièrement, notamment si la seconde mutuelle n’intervient que rarement

  • Alors que les cotisations sont, elles, à payer tous les mois !

De plus,

  • Notons que les remboursements obtenus pourraient ne pas être à la hauteur de vos attentes, notamment si les deux complémentaires santé remboursent les mêmes dépenses. Elles ne sont en effet peut-être pas prévues pour se compléter l’une et l’autre !

La solution de la surcomplémentaire

Le principe de la surcomplémentaire

La surcomplémentaire santé peut être une excellente solution si elle est prévue en complément de la première pour améliorer les remboursements.

L’idée ? Il s’agit d’une assurance santé qui va venir en renfort de la complémentaire principale.

Elle est pensée pour « couvrir » les insuffisances de cette dernière, sur des dépenses ciblées par l’assuré.

Une réelle liberté de choix

Reste une question : faut-il obligatoirement souscrire à la surcomplémentaire chez votre mutuelle principale ? Eh bien non ! Vous avez la totale liberté de choix de votre assureur pour votre sur complémentaire santé. C’est l’occasion de comparer les tarifs, les remboursements proposés et les avantages accessoires (transmission en ligne des documents, conseillers disponibles par téléphone ou chat, etc.) !

À lire aussi : Souscrire une mutuelle santé : comment procéder ?

Avoir deux mutuelles en bref…

  • Avoir deux mutuelles, c’est tout à fait possible : rien ne l’interdit dans la loi.
  • Si cette deuxième mutuelle n’est pas pensée comme un complément de la première, elle peut s’avérer décevante financièrement.
  • La surcomplémentaire santé reste la meilleure solution pour améliorer les remboursements de l’Assurance Maladie et de la mutuelle principale !

Pour votre santé, Malakoff Humanis vous propose une surcomplémentaire qui permet d’augmenter et de personnaliser la prise en charge de vos frais de santé, en complément de votre couverture santé actuelle.

Sur le même thème
  • Quand peut-on changer de complémentaire santé ?

    Quand peut-on changer de complémentaire santé ?

    Il est tout à fait possible de changer de complémentaire santé, appelée aussi mutuelle, à condition de respecter certaines règles et délais de prévenance. Nous vous proposons de faire le point sur les différents cas de résiliation et leurs mises en œuvre.

  • Complémentaire santé : qu’est-ce que la résiliation infra-annuelle ?

    Mutuelle santé : qu’est-ce que la résiliation infra-annuelle ?

    Sous cette formulation technique se cache la possibilité, à partir du 1er décembre 2020, de changer de complémentaire santé à tout moment. Une faculté prévue par la loi du 14 juillet 2019 : nous vous expliquons en quoi elle consiste et comment résilier votre contrat.

  • Différences entre médecin conventionné secteur 1 et 2

    Qu'est-ce qu'un médecin conventionné secteur 1 ou secteur 2 ?

    Médecin conventionné secteur 1 ou 2 ? Au moment de prendre un rendez-vous médical, nombreux sont ceux qui se demandent ce que cela change. Cette information a son importance, car la convention à laquelle adhère un médecin a une incidence directe sur ses honoraires et sur les rembourse-ments par l’Assurance Maladie.