Comment mieux vivre le télétravail ?

Comment mieux vivre le télétravail ?

La Covid-19 a fait la part belle au télétravail. Toutefois, pour que ce mode de travail soit bien vécu à moyen et long terme, il est important de prévoir quelques aménagements et de prendre de bonnes habitudes. Aménagement de l’espace, gestion du temps, communication : comment mieux vivre le télé-travail au quotidien ? Zoom sur les conseils à suivre.

S’aménager un espace de travail dédié

Pour mieux vivre le télétravail à domicile, il est important de se créer un véritable espace de travail. Une pièce à part, bien isolée sur le plan phonique, constitue la meilleure solution. S’il n’est pas possible de s’installer dans un lieu prévu à cet effet, il faudra se créer un petit espace dans l’une des pièces de vie. 

À lire aussi : Travail sur écran : les bons gestes à adopter

Bon à savoir
 

Dans le cadre d’une étude de l’Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (Anact) conduite entre le 8 avril et le 10 mai 2020 sur 8 675 personnes, 87 % des répondants ont indiqué disposer d’un équipement numérique suffisant. Cependant, 67 % seulement disposent d’un environnement de travail adapté.
 

Prendre des pauses régulières

Pour assurer le bon déroulement de la journée, il ne faut pas négliger les pauses. Pour rappel, l’INRS recommande une pause de 5 minutes toutes les heures pour les personnes utilisant un écran de manière intensive, ou 15 minutes toutes les deux heures lorsque l’usage est moins important. Pendant ces temps de pause, n’hésitez pas à faire quelques pas dans votre habitation et à vous étirer. Selon l’heure, ajoutez à cela une petite collation pour reprendre des forces.

> À lire aussi : Productivité au travail : le salarié efficace fait des pauses

Essayer de créer des routines

Mieux vivre le télétravail à domicile, c’est aussi créer des routines saines au quotidien. Par exemple, il est recommandé de procéder comme les jours de travail au bureau.

Demander des formations aux outils numériques si nécessaire

Outils de visioconférence, de gestion de documents en ligne, dispositifs VPN (dispositifs permettant de créer un lien entre deux ordinateurs distants), outils relatifs à la sécurité : le télétravail amène les salariés à utiliser un certain nombre de nouveaux outils numériques.

Certains d’entre eux ont dû être adoptés dans la précipitation lors de la mise en place du confinement. Tous les collaborateurs ne sont aujourd'hui pas égaux en matière de maîtrise de ces outils. Pour en optimiser l’usage, il est important de solliciter des formations lorsque l’on en ressent le besoin.

 Il ne faut en aucun cas hésiter à se renseigner auprès des équipes encadrantes.

Ne pas s’isoler

Le télétravail à domicile ne doit en aucun cas rimer avec isolement. Il est important de maintenir le lien avec ses collègues afin de limiter le sentiment d’exclusion ou l’impression de perte d’appartenance à l’entreprise.

L’une des solutions ? Utiliser les outils de téléconférence mis à disposition ainsi que le télé-phone pour communiquer, notamment lorsque l’on a besoin d’informations. Ils s’avèrent souvent plus pratiques que les e-mails. Il existe également des messageries instantanées permettant de prendre des nouvelles de ses collègues et de maintenir le lien.

Autre option à considérer pour rompre la solitude : Organiser de temps à autre des déjeuners ou afterwork avec les autres membres de son équipe.

À lire aussi : Télétravail : comment prévenir l’isolement des salariés ?

Respecter les horaires de travail

Il est essentiel de conserver un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Cela passe par le respect des horaires de travail. Il est important de commencer à l’heure, mais aussi de terminer à l’heure.

La tentation de continuer de travailler plus longtemps peut en effet être grande chez certains salariés. Dans les résultats de notre étude : « Le télétravail : conditions de son développement », on note en effet que 51 %(1) des télétravailleurs pensent que ce mode de fonctionnement offre un terrain propice à la survenue d’une addiction au travail.

Autre donnée à ne pas négliger : durant le confinement, 41 %(2) des salariés ont déclaré être très engagés dans leur travail, en précisant que ce surengagement allait de pair avec une fatigue physique ou psychologique. Même si la crise est source d’anxiété par rapport à l’avenir, il est primordial de prendre soin de soi et de s’accorder des moments de respiration.

Sources :
(1)Le télétravail : conditions de son développement, Septembre 2020
(2)Baromètre Absentéisme & Covid-19, réalisé de mars à juin par Malakoff Humanis sur l’absentéisme et le télétravail en période de confinement

 

Nos solutions

Découvrez la solution qui vous correspond en quelques clics

Sur le même thème