Télémanager, mode d'emploi

Télémanager, mode d'emploi

L’émergence du télétravail constitue une petite révolution dans l’organisation du monde du travail. Elle invite les managers à revisiter et à adapter leurs pratiques d’animation et de suivi des équipes.  Mais comment bien gérer quand on est éloigné ? Comment impliquer et fédérer ses collaborateurs ? Comment entretenir un véritable rapport de confiance ?
Voici le mode d’emploi du « télémanager » !

 

Le propos est évident mais assurez-vous que vos collaborateurs sont équipés d’outils numériques performants
La base, c’est une bonne connexion internet, un ordinateur et un téléphone portable fonctionnels. Pour favoriser une bonne communication avec l’ensemble de l’équipe, de nombreux outils, simples d’utilisation, ont vu le jour : citons par exemple Teams, Slack, Skype, Zoom… Ils permettront de réaliser vos visioconférences dans les meilleures conditions.

Fixez des objectifs clairs et un cadre précis

Avant toute chose, il faut planter le décor. Les attentes et les objectifs doivent être clairement énoncés et partagés par tous.  
Le chemin sera ainsi balisé et la mise en place d’indicateurs d’activité et de productivité permettra de mesurer et de valider les avancées de chacun.
Il faut ainsi prévoir les journées dédiées au télétravail, les plages horaires où chacun est joignable, les délais raisonnables de réponse au mail.  Le grand bénéfice du télétravail est la concentration qu’il apporte, à condition qu’elle ne soit pas perturbée par des interactions intempestives, par mail ou par téléphone.

Soyez très présent et à l’écoute

Si la présence du manager est virtuelle, elle reste bien réelle cependant grâce à un suivi régulier de l’équipe et de chaque collaborateur. L’éloignement physique ne doit pas empêcher de communiquer. Bien au contraire ! Un télétravailleur n’est pas un électron libre, livré à lui-même.
À distance, vous pouvez par exemple organiser et planifier des réunions d’équipe, des rendez-vous hebdomadaires, des points téléphoniques… qui favoriseront des échanges concrets et permettront de garder le fil avec vos collaborateurs.
Au-delà, piloter à distance requiert de la part du manager encore plus d’écoute car il n’est pas sur place pour percevoir de visu les difficultés de ses collaborateurs.

Osez la confiance et l’autonomie

Même au bureau, les motifs de dispersion ne manquent pas. A la maison, c’est pareil. Le plus important n’est donc pas de tenter de surveiller les faits et gestes du collaborateur mais de nourrir cette autonomie et cette confiance par une organisation, un suivi, un mode reporting et des indicateurs de productivité qui permettront à chacun de constater que les résultats sont au rendez-vous.
Enfin, pour renforcer la cohésion de l’équipe et entretenir une bonne ambiance, pourquoi ne pas proposer quelques parenthèses détente ? Les idées ne manquent pas : café virtuel, ateliers de sport en commun… Ces moments agréables, voire conviviaux, permettront aux collaborateurs de maintenir du lien social et de renforcer le sentiment d’appartenance à l’équipe et à l’entreprise.

Sur le même thème
  • Management de crise : comment bien se préparer à une situation exceptionnelle ?

    Management de crise : comment bien se préparer à une situation exceptionnelle ?

    Le Covid-19 a pris de court le monde entier. Au niveau de l’entreprise, il amène à interroger les processus habituels de gestion de crise, notamment en termes de management.

  • Retour au travail : un management à réinventer

    Retour au travail : un management à réinventer

    Après deux mois de confinement, de télétravail pour certains et de chômage partiel pour d’autres, un simple retour au « business as usual » n’est pas imaginable. Comment alors, pour les équipes et leurs managers, vivre cette délicate période de reprise ?

  • Les rituels managériaux face au développement du télétravail

    Les rituels managériaux face au développement du télétravail

    Le développement du télétravail amène aujourd'hui un manager opérationnel à challenger certaines de ses pratiques, notamment les rituels de management, c’est à dire les rythmes et les modalités sur lesquels les équipes travaillent.