La prévention santé en entreprise : un véritable enjeu

Prévention santé en entreprise : un véritable enjeu

97 % des chefs d’entreprise déclarent que la santé de leurs salariés contribue à la performance de leur entreprise(1). Conscientes de ce double enjeu, humain et financier, de nombreuses entreprises ont développé une véritable culture de prévention santé en s’appuyant sur des principes, outils et bonnes pratiques.

La prévention santé au travail, qu’est-ce que c’est ?

La prévention santé au travail est l’ensemble des dispositions à mettre en œuvre pour préserver la santé et la sécurité des salariés, améliorer les conditions de travail et tendre au bien-être au travail. Il s'agit d'une obligation réglementaire et dont les principes généraux sont inscrits dans le Code du travail.

Elle motive les salariés, améliore l’environnement général et, finalement, renforce les performances de l’entreprise.

Conscientes de ce double enjeu, humain et financier, de nombreuses entreprises ont intégré et développé une véritable culture de prévention santé.
 

Mettre en place une démarche de prévention

L'employeur a l’obligation de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité physique et mentale des travailleurs.
Ces mesures comprennent :

  • Des actions de prévention pour supprimer ou diminuer les risques professionnels (contraintes physiques, environnement dangereux, rythme de travail),
  • Des actions pour informer et former les salariés,
  • La mise en place d'une organisation et de moyens adaptés.

Pour mettre en place une démarche de prévention au travail, il est nécessaire 

L’évaluation des risques professionnels

L’étape initiale à toute action de prévention est l’évaluation des risques professionnels. Il s’agit d’identifier les dangers, d’analyser les risques d’exposition des salariés et de les hiérarchiser.

Cette évaluation constitue un levier important au développement de l’entreprise. Elle contribue à améliorer son fonctionnement, à consolider la maîtrise des risques avérés et à mettre en évidence les risques possibles auxquels pourraient être soumis les salariés à l’avenir.

Une fois que l’évaluation des risques professionnels aura été faite, l’entreprise sera en mesure de définir les actions de prévention les plus appropriées, couvrant les dimensions techniques, humaines et organisationnelles.

Le document unique

L’entreprise a l’obligation de formaliser les résultats de l’évaluation des risques professionnels et les actions de préventions dans un document : le Document Unique (DU) ou le Document Unique d’Évaluation des Risques Professionnels (DUERP).

Ce document doit être mis à jour au moins une fois par an.

Le document unique doit pouvoir être mis à la disposition des représentants du personnel et des acteurs de la prévention comme : le médecin du travail, l’inspecteur du travail, les agents de la Sécurité sociale, etc.

Lire aussi : DUERP, un outil obligatoire pour protéger vos salariés

La formation des salariés

Obligation légale de l’employeur, la formation fait partie intégrante de la politique de prévention de l’entreprise.

Elle concerne tous les salariés (nouveaux embauchés, intérimaires, sous-traitants, …) et a pour objectif de les accompagner sur :

  • Les précautions à prendre pour leur sécurité et celle des autres,
  • Les mesures de prévention à respecter,
  • La conduite à tenir en cas d’accident.
  • La signalisation des risques de sécurité.

Des formations spécifiques doivent aussi être mises en place sur des sujets tels que les agents biologiques, l’amiante, les agents cancérogènes, …

Les représentants du personnel au Comité social et économique (CSE) bénéficient également d’un droit à la formation en santé, sécurité et conditions de travail. Au programme : les rôles et les missions du CSE, les méthodes d’évaluation des risques et les démarches à mettre en œuvre pour prévenir les risques professionnels et améliorer les conditions de travail. 

Le saviez-vous

Malakoff Humanis vous aide à protéger vos salariés et à améliorer la qualité de vie au travail.

Sur le même thème
  • Prévenir les risques psychosociaux : une obligation pour les PME-TPE

    Agir pour prévenir les risques psychosociaux en TPE et PME

    Les PME et les TPE n’échappent pas aux risques psychosociaux (RPS). Même si les relations sont plus étroites au sein de ce type d’entreprises, leurs salariés sont eux-aussi soumis à ces risques. 
    Une démarche de prévention est primordiale. Elle doit s’appuyer sur l’évaluation des risques existants, des mesures de prévention associées, et la sensibilisation et la formation des salariés.

  • Quel est le rôle d'un intervenant en prévention des risques ?

    Quel est le rôle d'un intervenant en prévention des risques ?

    L’Intervenant en prévention des risques professionnels (IPRP) est un expert utile pour la mise en œuvre du plan de prévention de l’entreprise. Il peut être intégré au service de santé au travail (SST) ou externe. Nous vous expliquons en quoi il est un allié précieux de l’employeur dans sa démarche.