Prélèvement DSN : envoyer son mandat SEPA

Prélèvement DSN : envoyer son mandat SEPA

Pour simplifier vos démarches, vous pouvez régler vos cotisations sociales grâce au prélèvement SEPA via la DSN (Déclaration sociale nominative). Explications sur la marche à suivre.

Qu’est ce que la DSN ?

La Déclaration Sociale Nominative (DSN) est un fichier issu de votre logiciel de paie. Son but est de communiquer chaque mois les informations nécessaires à la gestion de votre protection sociale aux organismes et administrations concernées (Urssaf, Agirc-Arrco, organismes complémentaires, Pôle emploi, etc.).

Profitez de l'envoi de votre DSN pour régler vos cotisations avec le prélèvement SEPA.

Comment payer par prélèvement SEPA ?

Il faut intégrer le prélèvement dans votre DSN. Pour cela, renseignez vos coordonnées bancaires dans le bloc de paiement. À  réception de vote premier paiement, votre Groupe de Protection Sociale vous transmettra un mandat à lui renvoyer dûment complété et signé.

Bon à savoir

Si vous changez de compte bancaire, vous devez le signaler via votre DSN, et générer un nouveau mandat pour associer votre nouveau compte et donc pouvoir continuer le prélèvement.

Si votre entreprise se trouve en difficulté financière, vous pouvez demander un délai de paiement, dans le cadre d’un dispositif coordonné entre la retraite complémentaire et les organismes de recouvrement du régime général.

Pour le groupe Malakoff Humanis, faites votre demande depuis votre Espace Client.

Sur le même thème
  • Absentéisme :  que peut faire l'entreprise sur le plan juridique ?

    Absentéisme d’un salarié : quels droits pour l’employeur ?

    L’absentéisme en entreprise occasionne souvent des difficultés organisationnelles. Lorsqu'un salarié vient à s’absenter pour une longue durée, il est rare que la passation de ses missions ait pu s’organiser au préalable. Ses collègues peuvent alors se retrouver démunis pour poursuivre son travail. Sur le plan légal, que peut faire l’employeur pour limiter l’impact de l’absence d’un salarié et organiser la continuité de l’activité&nbs^;? Que ne peut-il pas faire ? Le point.

  • La santé au travail dans l’entreprise est l’affaire de tous

    La santé au travail : quels sont les acteurs à mobiliser ?

    Une politique de santé au travail efficace contribue à la performance sociale de l’entreprise.
    Une juste évaluation des risques et l’implication de tous les acteurs concernés sont nécessaires pour mettre en place un plan d’action adapté et le développement d’une véritable culture de prévention.

  • Mi-temps thérapeutique : que dit la loi ?

    Mi-temps thérapeutique : que dit la loi ?

    Après un arrêt prolongé pour maladie ou accident, dans certains cas, revenir au travail à temps plein n’est pas forcément la meilleure solution, pour le salarié comme pour l’employeur. Il peut être en effet préférable de recourir au dispositif de « reprise à temps partiel pour motif thérapeutique ». Nous vous expliquons ce dispositif fondé sur le dialogue entre l’employeur, le salarié et le corps médical.