Quelles sont les limites du télétravail pour le salarié ?

Les limites du télétravail pour le salarié

Depuis quelques mois, le télétravail s’est retrouvé au cœur de l’organisation du mode de travail des salariés dans les entreprises. S’il présente des avantages pour l’employeur (réduction des retards, recrutement facilité, etc.) comme pour le salarié (diminution du stress lié aux déplacements, efficacité accrue, etc.), le travail à distance présente des limites pour ce dernier. Explications.

L’apparition d’un sentiment d’isolement

L’une des limites du télétravail pour le salarié est de se sentir isolé dans son travail. C’est particulièrement le cas pour les personnes qui pratiquent le télétravail à 100 % qui voient leur lien social avec les autres collaborateurs s’étioler. Même si elles ont des contacts réguliers par téléphone, par e-mail, via messagerie instantanée ou visioconférences, les échanges du quotidien restent virtuels. Le contact peut alors devenir de plus en plus distant, voire complètement absent, entraînant la personne dans une situation de solitude au quotidien.

Pour prévenir ce type d’événement, il est recommandé d’instaurer une correspondance régulière avec les collaborateurs en télétravail, et de faire particulièrement attention aux personnes pour lesquelles les outils issus des nouvelles technologies de l’information et de la communication ne sont pas des éléments familiers. Il est possible de leur proposer une formation, afin qu’elles puissent avoir toutes les cartes en main pour communiquer à distance.

Un espace de travail inadapté

Un salarié peut s’installer où il souhaite pour travailler à distance. Il lui suffit d’avoir à disposition le matériel et les outils nécessaires ainsi qu’une connexion internet adéquate. Plusieurs choix sont alors possibles : dans un espace de coworking ou à domicile. C’est d’ailleurs cette dernière solution qui est privilégiée par 90%* des télétravailleurs.

Il s’agit alors pour les télétravailleurs d’organiser un espace de travail adapté. Cependant, l’installation d’un bureau à domicile respecte généralement peu les normes de santé et de sécurité par rapport à celles qui sont appliquées en entreprise. Un aménagement inadapté peut entraîner pour le salarié des troubles musculosquelettiques et/ou des troubles visuels.

Le développement d’une hyperconnexion

Un salarié en télétravail peut développer des difficultés à se déconnecter complètement de son travail. C’est le cas s’il est sur-sollicité par téléphone, par e-mail ou via messagerie instantanée. Certaines personnes peuvent avoir tendance à vouloir répondre rapidement à tout moment pour montrer leur réactivité à leur manager. 

Cette difficulté à se déconnecter peut provoquer un phénomène d’épuisement mental.
 

Une séparation difficile entre vie personnelle et vie professionnelle

Télétravailler à domicile peut brouiller la frontière entre vie personnelle et vie professionnelle. Ainsi, 57%(1) des personnes interrogées perçoivent comme limite du télétravail la séparation entre vie personnelle et vie professionnelle.

Cette difficulté peut amener les télétravailleurs à ressentir un certain mal-être dans leur tâche. Le salarié doit savoir se poser des limites horaires et hiérarchiser ses priorités pour éviter de poursuivre ses journées en dehors de ses horaires habituels.

Bon à savoir

Qu’est-ce que le télétravail ?

Selon la définition du Code du travail (Article L-1222-9), « le télétravail désigne toute forme d’organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l’employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon volontaire en utilisant les technologies de l’information et de la communication ». 

(1)source : Baromètre annuel Télétravail Malakoff Humanis 2019 du Comptoir de la nouvelle entreprise.

Nos solutions

Découvrez la solution qui vous correspond en seulement quelques minutes

Sur le même thème
  • Prévenir les risques psychosociaux : une obligation pour les PME-TPE

    Agir pour prévenir les risques psychosociaux en TPE et PME

    Les PME et les TPE n’échappent pas aux risques psychosociaux (RPS). Même si les relations sont plus étroites au sein de ce type d’entreprises, leurs salariés sont eux-aussi soumis à ces risques. 
    Une démarche de prévention est primordiale. Elle doit s’appuyer sur l’évaluation des risques existants, des mesures de prévention associées, et la sensibilisation et la formation des salariés.

  • Les troubles psychiques : comment les définir ?

    Les troubles psychiques : comment les définir ?

    Le trouble psychique prend des formes différentes et variables et peut avoir un impact sur le travail. Bien pris en compte dans l’entreprise, il permet de favoriser ou maintenir l’insertion professionnelle du salarié concerné. Nos explications et nos conseils aux managers pour appréhender de façon apaisée ce sujet tabou.

  • Absentéisme en entreprise : pourquoi les salariés manquent-ils à l’appel ?

    Absentéisme en entreprise : pourquoi les salariés manquent-ils à l’appel ?

    Un taux d’absentéisme élevé au sein de l’entreprise doit alerter le dirigeant qui devra prendre des mesures pour prévenir et limiter les absences de ses salariés. 
    Mais avant d’explorer les différentes solutions pour réduire l’absentéisme, il est indispensable d’en connaitre les causes.