L’investissement socialement responsable : quand épargner devient un acte citoyen

particulier épargne conseil

L’Investissement Socialement Responsable (ISR) prend en compte les enjeux environnementaux et sociaux dans le choix des placements financiers.
L’ISR permet aux épargnants, à travers les fonds de leur épargne salariale (PEE-PERCO), d’investir sur des entreprises aux modèles économiques et aux pratiques plus responsables en matière environnementale, sociale et de gouvernance.

En France, cet investissement représente 1/3 de l’épargne salariale.

Les critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance

Malakoff Humanis choisit les entreprises sur lesquelles investir (entreprises cotées ou non cotées, États et collectivités publiques) avec un haut niveau d’exigence selon les critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) :

  • Environnement : réductions des émissions de CO2, gestion des déchets, prévention des risques environnementaux…
  • Social : formation des salariés, égalité hommes/femmes, objectifs de réduction de turn-over, bien-être des salariés, respect des normes internationales du travail, dialogue social
  • Gouvernance : organisation du pouvoir, transparence, indépendance du conseil d’administration….

Mesurer l’impact CO2

Malakoff Humanis renforce son engagement en faveur de la transition énergétique en fixant des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Nous mesurons les tonnes de CO2 évitées ou réduites grâce aux projets verts financés par nos investissements en obligations vertes (champs de panneaux solaires, rénovation énergétique des bâtiments…). Par exemple, en investissant 1000€ sur ces obligations vertes, nous évitons le rejet de 1,4 tonne* de CO2 par an.
 

Des labels impliqués

Un label majeur reconnait les fonds socialement responsables et garantit une gestion financière ISR :

  • Le label CIES (Comité Intersyndical de l’Epargne Salariale) : il est composé de différentes confédérations syndicales. Le CIES assure la promotion de l’ISR et octroi des labels selon un stricte de cahier des charges.   

Quelles différences entre l’ISR et l’épargne salariale solidaire ?

Dans un fonds ISR, 100% de l’argent est investi dans des titres d’entreprises ou d’Etats qui respectent les critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance).
L’investissement socialement responsable se définit comme la composante financière du concept de développement durable.

Dans un fonds solidaire, 5 à 10% de l’argent est investi sur des titres d’organismes et d’entreprises déclarées solidaires par la loi (ESAT, entreprises adaptées, associations d’insertion, SCOP…).

* Source Trucost. Mesure réalisée en novembre 2018 sur le fonds HGA Obligations vertes

Sur le même thème
  • Qu'est-ce que la prévoyance maladies graves et redoutées ?

    Qu'est-ce que la prévoyance maladies graves et redoutées ?

    Les maladies graves comme le cancer ou la sclérose en plaque par exemple atteignent de plus en plus souvent des personnes actives. La prévoyance maladies graves et redoutées permet de prévenir, protéger et accompagner ces salariés afin de préserver leur santé.

  • Refuser la mutuelle d’entreprise

    Mutuelle santé d’entreprise obligatoire : peut-on la refuser ?

    Depuis 2016, tous les salariés relevant du Code du travail bénéficient d’une complémentaire santé d’entreprise, prise en charge au moins pour moitié par l’employeur. Pourtant, vous vous êtes sans doute déjà demandé s’il était possible de refuser cet avantage. Oui… sous certaines conditions. On vous explique tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet !

  • Mutuelle d’entreprise : quel organisme choisir ?

    Mutuelle d’entreprise : quel organisme choisir ?

    Depuis le 1er janvier 2016, la Loi sur la généralisation de la complémentaire santé obligent les employeurs à proposer à l’ensemble de leurs salariés un contrat collectif. 

    Petit guide pour bien choisir le type d’organisme assureur auprès de qui souscrire ce contrat.