La santé au travail : quels sont les acteurs à mobiliser ?

La santé au travail dans l’entreprise est l’affaire de tous

Une politique de santé au travail efficace contribue à la performance sociale de l’entreprise.
Une juste évaluation des risques et l’implication de tous les acteurs concernés sont nécessaires pour mettre en place un plan d’action adapté et le développement d’une véritable culture de prévention.

Si le dirigeant d’entreprise est en première ligne pour initier une démarche de prévention, il peut mobiliser différents acteurs pour la concevoir et la faire vivre.

En interne : tous acteurs de la prévention

Acteur principal, l’employeur est à l’initiative des démarches de l’entreprise pour prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses collaborateurs.

Cette démarche est formalisée dans le Document Unique (DU ou DUERP) qui permet à chaque employeur de consigner l’évaluation des risques professionnels et les mesures de prévention mises en place pour protéger les collaborateurs.

Lire aussi : DUERP, un outil obligatoire pour protéger vos salariés

 

Premiers bénéficiaires de la démarche de prévention, les salariés en sont également les premiers contributeurs. Leurs connaissances des postes de travail en font les premiers relais des problématiques de terrain et leur permettent de proposer des améliorations et mesures de prévention adaptées à leur activité.

Leur implication est donc essentielle et contribue à l’adhésion de tous à cette démarche. 

Le manager de proximité est un relais d’échange essentiel entre la direction et les salariés. Il a pour mission :

  • D'informer ses collaborateurs sur les consignes de sécurité,  
  • De les former et les sensibiliser aux règles d’hygiène et de sécurité en vigueur dans l’entreprise,
  • D'apprécier la pénibilité d’une tâche et de détecter les signaux de difficultés d’un salarié,
  • De faire remonter les problèmes et prendre part à la recherche de solutions. 

La direction des ressources humaines remplit souvent le rôle d’animation de la politique de prévention santé et qualité de vie au travail.

En effet, ses missions en lien avec la santé des salariés sont multiples :

  • Évolution des postes et gestion des carrières,
  • Relais du service de santé au travail,
  • Retour et maintien dans l’emploi,
  • Production d’indicateurs adaptés aux questions de santé (absentéisme, accidents du travail, maladies professionnelles…).

Le Comité Social et Économique (CSE) ou les représentants du personnel pour les entreprises de moins de 11 salariés sont des acteurs privilégiés du dialogue social. Ils contribuent à la protection de la santé et de la sécurité et à l’amélioration des conditions de travail des salariés.

En externe : des ressources essentielles

Pour l’accompagner dans la mise en place d’une politique de prévention, l’employeur peut mobiliser des acteurs institutionnels :

  • Les services prévention des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT/CRAM),
  • Le réseau régional de l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (ANACT),
  • L’Institut national de recherche et de sécurité pour la sécurité des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS),
  • Les services compétents des fédérations professionnelles.

La Médecine du travail lorsque l’entreprise ne dispose pas de ces services en interne est également un levier utile à la fois pour les salariés mais aussi lors de la mise en place d’actions de prévention : Rôle du médecin du travail.

Les Groupes de protection sociale proposent également leur expertise pour accompagner les employeurs dans leur démarche de prévention santé et de promotion de la qualité de vie au travail. C’est dans cet esprit que Malakoff Humanis a créé une démarche de service innovante et propose aux entreprises, selon leur taille,  des solutions adaptées : Diagnostic et protection du capital humain et Solutions pour les PME.
 

Sur le même thème
  • La prévoyance, une couverture essentielle pour l'invalidité

    La prévoyance, une couverture essentielle en cas d’invalidité

    Un accident, une maladie, l’invalidité est un risque qui peut concerner chaque salarié. Permettre aux salariés concernés de palier aux conséquences, notamment financières, de l’invalidité, qu’elle soit temporaire ou définitive, est un enjeu pour toutes les entreprises. Un contrat de prévoyance collective permet de protéger vos salariés.

  • Prévenir les risques psychosociaux : une obligation pour les PME-TPE

    Agir pour prévenir les risques psychosociaux en TPE et PME

    Les PME et les TPE n’échappent pas aux risques psychosociaux (RPS). Même si les relations sont plus étroites au sein de ce type d’entreprises, leurs salariés sont eux-aussi soumis à ces risques. 
    Une démarche de prévention est primordiale. Elle doit s’appuyer sur l’évaluation des risques existants, des mesures de prévention associées, et la sensibilisation et la formation des salariés.

  • Sécurité et santé au travail : les obligations de l’employeur

    Sécurité et santé au travail : les obligations de l’employeur

    Pour le chef d’entreprise, assurer la sécurité de ses salariés et protéger leur santé physique et mentale est une obligation légale mais aussi un enjeu économique et social qui impacte au quotidien la performance de sa société. Ses démarches doivent démarrer par l’évaluation des risques et la mise en place de mesures de prévention.