Arrêt de travail

L’arrêt de travail, également intitulé arrêt maladie, est nécessaire lorsque l’état de santé d’un salarié l’empêche d’aller travailler et remis à la suite d’une visite chez le médecin. Celui-ci est à compléter et à adresser à l’employeur ainsi qu’à la Sécurité Sociale.

Sous conditions, l’employé peut percevoir des indemnités journalières de la Sécurité sociale ainsi que des indemnités complémentaires de la part de son employeur. Cela implique toutefois pour l’employé de respecter un certain nombre d’obligations.

 

Tous nos articles sur les arrêts de travail

  • Comment calculer le coût réel de l'absentéisme en entreprise ?

    Comment s'organiser Pendant l’absence longue d’un collaborateur ?

    Comment organiser l’absence longue durée d'un collaborateur ? Congés maternité, arrêts maladie, congés sabbatiques : comment s'organiser en termes de management ? Focus sur les dispositions à prendre pour le manager et sur les étapes pour préparer le retour d’un salarié absent depuis longtemps. 

  • Absentéisme :  que peut faire l'entreprise sur le plan juridique ?

    Absentéisme d’un salarié : quels droits pour l’employeur ?

    L’absentéisme en entreprise occasionne souvent des difficultés organisationnelles. Lorsqu'un salarié vient à s’absenter pour une longue durée, il est rare que la passation de ses missions ait pu s’organiser au préalable. Ses collègues peuvent alors se retrouver démunis pour poursuivre son travail. Sur le plan légal, que peut faire l’employeur pour limiter l’impact de l’absence d’un salarié et organiser la continuité de l’activité&nbs^;? Que ne peut-il pas faire ? Le point.

  • La prévoyance, une couverture essentielle pour l'invalidité

    La prévoyance, une couverture essentielle en cas d’invalidité

    Un accident, une maladie, l’invalidité est un risque qui peut concerner chaque salarié. Permettre aux salariés concernés de palier aux conséquences, notamment financières, de l’invalidité, qu’elle soit temporaire ou définitive, est un enjeu pour toutes les entreprises. Un contrat de prévoyance collective permet de protéger vos salariés.

  • Couvrir les risques lourds grâce à la prévoyance

    Prévoyance collective : principe et garanties

    La prévoyance collective permet aux entreprises de protéger leurs salariés face à trois types de risques qu’on appelle « risques lourds » : l’arrêt de travail, le décès et l’invalidité. Comment fonctionne la prévoyance ? Quels avantages présente la mise en place d’un contrat de prévoyance collective ? Qu’apporte-t-elle aux salariés ? On vous explique 

  • Mi-temps thérapeutique : que dit la loi ?

    Mi-temps thérapeutique : que dit la loi ?

    Après un arrêt prolongé pour maladie ou accident, dans certains cas, revenir au travail à temps plein n’est pas forcément la meilleure solution, pour le salarié comme pour l’employeur. Il peut être en effet préférable de recourir au dispositif de « reprise à temps partiel pour motif thérapeutique ». Nous vous expliquons ce dispositif fondé sur le dialogue entre l’employeur, le salarié et le corps médical.

  • Comment faire face aux absences répétées d’un salarié ?

    L’entretien de retour d’absence : comment bien le préparer ?

    Longue maladie, congé d’aidant, congé maternité : il arrive qu’un collaborateur s’absente longuement de l’entreprise. A son retour, il est obligatoire de réaliser un entretien de ré-accueil. Un échange qui peut être riche et faciliter la réintégration, à condition d’avoir été bien préparé.

  • Inaptitude au travail et reclassement professionnel : que doit faire l’employeur ?

    Inaptitude au travail et reclassement professionnel : que doit faire l’employeur ?

    Un salarié déclaré inapte à son poste peut néanmoins continuer à travailler. A l’employeur de lui trouver un nouvel emploi compatible avec son état de santé et ses capacités. Nous avons résumé pour vous les différentes étapes à mettre en œuvre pour respecter cette obligation légale.

  • Le retour à l'emploi après un arrêt de travail

    Le retour à l'emploi après un arrêt de travail

    Alors qu’en 2019, 44 % des salariés déclarent avoir eu un arrêt maladie au cours des 12 derniers mois, s’assurer que la reprise se passe dans de bonnes conditions est un véritable enjeu. 
    Pour 1 salarié sur 8 (13 %), le retour en entreprise après un arrêt maladie s’est mal passé, d’autant plus lorsque celui-ci est de longue durée. 1
    Anticiper la reprise du travail est souvent la clé pour un retour réussi.
     

  • Comment déclarer un arrêt de travail ?

    Tout savoir sur les arrêts de travail

    44 % des salariés interrogés en 2019 se sont vu prescrire un arrêt maladie au cours des 12 derniers mois. Vous êtes dans ce cas et pour vous soigner votre médecin vous a prescrit un arrêt de travail ? Vous avez 48h pour informer votre employeur et votre caisse primaire d’assurance maladie. Comment ?