Tout savoir sur… Le fonctionnement du tiers payant !

Fonctionnement du tiers payant

Vous avez sans doute déjà entendu parler, voire déjà bénéficié du tiers payant, ce dispositif qui permet aux patients de ne pas avancer d’argent pour leurs soins. Mais savez-vous vraiment comment il fonctionne ? Qui est éligible, et comment en bénéficier ? On vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet !

B.A.-BA : qu’est-ce que le tiers payant ?

Le tiers payant est un dispositif qui permet au patient chez un médecin ou un pharmacien de ne pas faire l’avance des frais qui sont directement pris en charge par l’Assurance Maladie et la complémentaire santé.

Il existe deux types de tiers payant :

  • Le tiers payant partiel : le patient s’acquitte du ticket modérateur de la Sécurité Sociale (partie des dépenses de santé qui restent à la charge du patient) et des participations forfaitaires, appliquées à certaines prestations ;
  • Le tiers payant total, également appelé tiers payant intégral :le patient n’a aucun frais à avancer.
     

Pourquoi le tiers payant a-t-il été mis en place ?

Il s’agit de favoriser l’accès au soin de tous, les patients n’ont plus à avancer l’argent en attendant d’être remboursés par l’assurance maladie et la complémentaire santé.

Sa mise en place par les médecins et pharmaciens n’est pas encore obligatoire, c’est pour cela que chez certains médecins ou pharmacien vous devrez payer la totalité de vos frais médicaux qui vous seront remboursés ensuite lorsque vous aurez envoyé la feuille de soin à l’assurance maladie.

À lire aussi : Réforme 100 % santé : un reste à charge zéro pour l’assuré ?

Les bénéficiaires du tiers payant

Si le tiers payant n’est pas obligatoire, il s’applique de droit dans certaines situations. Il s’agit notamment :

  • Des bénéficiaires de la complémentaire santé solidaire (CSS) ;
  • Des bénéficiaires de l’Aide Médicale de l'État (AME) ;
  • Des victimes d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle ;
  • Des bénéficiaires du dépistage organisé des cancers du sein et de colon ;
  • Des personnes atteintes d’une affection de longue durée ;
  • Des examens médicaux obligatoires dans le cadre du suivi d’une grossesse (maternité).

De même, le tiers payant est recommandé pour les consultations chez le médecin traitant, la délivrance de médicaments remboursés par l’Assurance maladie, et la réalisation d’actes dans un cabinet de radiologie ou d’analyses médicales. De fait, les praticiens sont de plus en plus nombreux à le proposer, qu’ils soient médecins, orthophonistes ou ophtalmologistes. 

Comment bénéficier du tiers payant ?

Vous êtes dans l’un des cas mentionnés plus haut, et/ou votre praticien a mentionné, lors de la prise de rendez-vous, qu’il pratiquait le tiers payant ?

Pour bénéficier de ce dispositif, il suffit de présenter votre carte vitale à la fin de la consultation. Rien de plus simple !

Vous avez perdu votre carte vitale ?

Il est important de le déclarer à l’Assurance maladie afin qu’elle puisse vous en rééditer une nouvelle. En attendant, vous pouvez présenter une attestation d’ouverture des droits à l’Assurance Maladie, elle pourra être, exceptionnellement, acceptée.

Quid des complémentaires santé ?

Les complémentaires santé sont pleinement intégrées au dispositif du tiers payant. Elles permettent aux patients de ne pas avancer de frais qui sont directement pris en charge par l’Assurance Maladie et la mutuelle.

Deux cas de refus du tiers payant

Le fonctionnement du tiers payant comprend deux exclusions, qu’il convient d’avoir à l’esprit lorsque l’on se rend chez son praticien :

  • Lorsque le patient refuse, chez son pharmacien, de se voir délivrer un médicament générique en lieu et place du médicament original ;
  • Lorsque le patient ne respecte pas le parcours de soin coordonné (en dehors des urgences médicales bien évidemment !).

À lire aussi : Remboursement des frais d’hospitalisation : comment ça marche ?
 

Le fonctionnement du tiers payant en bref…

  • Le tiers payant permet aux patients de ne pas avancer les frais liés aux soins reçus.
  • S’il n’est pas encore généralisé, il n’en reste pas moins obligatoire pour certaines catégories de patients.
  • De plus en plus de praticiens l’adoptent.
  • Pour en bénéficier, il suffit de présenter sa carte vitale !
  • Des mutuelles proposent également le tiers payant sur la part qu’elles remboursent. Là aussi il suffit de présenter sa carte de mutuelle !

Malakoff Humanis vous propose une complémentaire santé qui s’adapte à la composition de votre foyer et à votre budget, les services en plus.

Sur le même thème
  • Comment fonctionne la télétransmission ?

    La télétransmission : comment ça marche ?

    Publié le 10.12.2019

    Le système de retraite français est basé sur la répartition. Cela signifie que les salariés en activité cotisent auprès de caisses de retraite pour financer les pensions des retraités. Selon le statut du salarié, ces institutions peuvent être différentes. Petit récapitulatif pour identifier la ou les caisses de retraite dont vous dépendez.

  • Comprendre son devis mutuelle santé

    Comprendre son devis mutuelle santé

    Publié le 20.05.2018

    Vous recherchez une mutuelle santé afin de compléter la prise en charge de vos soins médicaux par l'Assurance maladie : quels sont les critères pris en compte pour établir un devis ? Quelles sont les principales informations figurant sur un devis de mutuelle santé ? Découvrez toutes les clés pour comprendre votre devis.

  • Le remboursement des frais médicaux à l’étranger

    Le remboursement des frais médicaux à l’étranger

    Publié le 14.04.2018

    Prêt à partir vivre à l'étranger ? Que vous soyez professionnel, retraité ou étudiant, n'oubliez pas les démarches qui vont vous garantir le remboursement des frais médicaux dans votre pays d'accueil. Selon votre situation et votre destination, les modalités varient. Le point pour bien anticiper avant le départ.