Prise en charge d'une chambre individuelle à l'hôpital

Prise en charge d'une chambre individuelle à l'hôpital

L’hospitalisation est le plus souvent synonyme de chambre double. Pour avoir plus d’intimité, vous pouvez demander à séjourner dans une chambre individuelle. Cette prestation a un coût et seule votre mutuelle peut le prendre en charge : explications et modalités pour bénéficier de cette prestation de confort.

Le remboursement d'une chambre individuelle par la Sécurité sociale

La chambre individuelle évite de cohabiter avec une autre personne pendant son hospitalisation  et ainsi de subir les  désagréments d’un voisin de chambre (partage de la salle de bain, bruit, etc.).

Séjourner en chambre individuelle est considérée par la Sécurité sociale comme une prestation de confort au même titre que :

  • Le téléphone,
  • La télévision,
  • L’accès internet,
  • Le lit accompagnant.

Ce confort a toutefois un prix non négligeable. Le tarif moyen d’une chambre individuelle se situe ainsi aux alentours de 60 € par jour pour les hôpitaux publics. Il est plus élevé dans les hôpitaux et cliniques privés où il peut atteindre 150 € par jour.

Les frais de chambre individuelle ne sont pas remboursés par L’Assurance Maladie. Ils viennent donc s’ajouter aux autres dépenses non prises en charge comme :

  • Le ticket modérateur = 20 % des frais médicaux et chirurgicaux,
  • Les dépassements d’honoraires,
  • Le forfait hospitalier (20 €).

Le total des frais à régler peut ainsi augmenter très vite et atteindre plusieurs milliers d’euros comme vous pouvez le découvrir en lisant notre article sur les coûts d’une hospitalisation.

Bon à savoir

Au niveau hospitalier, la notion de de "chambre individuelle" est différente d'une "chambre particulière". Une chambre particulière est une chambre simple non demandée par l’assuré et pour laquelle il n’y a aucun supplément à payer. A l’inverse une chambre individuelle est une chambre simple demandée par l’assuré. Dans ce cas, un supplément est à payer. Le remboursement de ces frais dépend de la couverture santé de chacun.

Prise en charge d'une chambre individuelle par la mutuelle santé

La seule manière de bénéficier d’une chambre pour soi sans peser sur le budget est d’avoir une complémentaire santé.

La plupart des mutuelles propose en effet le remboursement des frais dits de confort dont la chambre particulière. Ce remboursement prend généralement la forme d’un forfait journalier.

Vous avez donc tout intérêt à bien vérifier votre contrat et le tableau de garanties de votre mutuelle avant de demander une chambre individuelle pour votre futur séjour à l’hôpital. C’est également un point d’attention lors de la souscription à votre mutuelle.

A retenir

La chambre particulière doit être demandée avant l’entrée en hospitalisation afin d’en bénéficier de façon quasi certaine. La demande peut être aussi réalisée pendant le séjour si le voisinage est difficile, mais les chances de l’obtenir seront plus minces.

Un autre point à vérifier auprès de votre mutuelle est la prise en charge des frais d’accompagnant. Si vous avez envie ou besoin qu’un de vos proches reste près de vous, son lit et ses repas seront facturés comme prestations de confort. Il est donc préférable que votre mutuelle les prenne au moins partiellement à charge.

La mutuelle santé de Malakoff Humanis vous permet de choisir parmi 5 formules de base dont une dédiée à l’hospitalisation uniquement.

Sur le même thème
  • Remboursement des frais d’hospitalisation

    Remboursements des frais d’hospitalisation : quelle prise en charge ?

    Être hospitalisé, dans un établissement privé ou public, peut devenir un véritable budget pour le patient. Il est donc nécessaire de connaître les taux de remboursements et les frais à votre charge pour un séjour plus serein.

  • Quel est le coût d’une hospitalisation ?

    Coût d’une hospitalisation : combien vais-je payer ?

    Qu’on se rassure, l’assurance maladie couvre plutôt bien les 12 millions de personnes hospitalisées chaque année. Mais elle ne rembourse pas tous les frais engagés. Quel est le coût réel d’une hospitalisation ? Peut-on se faire opérer sans se mettre dans le rouge ? Et sans mutuelle ou complémentaire santé, quelle facture à la sortie ?

  • Hôpital public, clinique privée : quelles différences

    Hôpital public, clinique privée : quelles différences ?

    Hôpital public, clinique, hôpital privé… Ces établissements de soins peuvent tous vous accueillir mais ont un mode de fonctionnement qui diffère. Leurs prestations sont-elles vraiment différentes ? Comment serez-vous remboursé dans chacune de ces structures ?