Comprendre un devis dentaire

Comprendre un devis dentaire

En tant que patient d'un chirurgien-dentiste, vous devez obligatoirement vous voir remettre un devis dentaire. S'il s'agit d'une obligation pour le professionnel, la délivrance d'un devis vous permet de connaître les coûts de l'intervention mais aussi le montant des remboursements auxquels vous avez droit. Explications.

Pourquoi un devis dentaire est-il nécessaire ?

La pose d'un implant dentaire, d'une couronne ou d'un bridge engendre des dépenses importantes qui ne sont, le plus souvent, prises en charge que partiellement par la Sécurité sociale. Votre mutuelle santé rembourse ensuite tout ou partie du reste à charge en fonction notamment de la nature des soins.

Pour cela, vous devez lui communiquer le montant total des traitements et soins que le chirurgien-dentiste va réaliser.

Le devis dentaire permet donc de :

  • Connaître la nature des soins que le chirurgien-dentiste doit réaliser : extraction, pose d'une couronne, implant dentaire, surfaçage… ;
  • Savoir avec précision quels vont être les coûts, détaillés poste par poste ;
  • Obtenir une cotation exacte des montants qui vont vous être remboursés par la Sécurité sociale et par votre complémentaire santé ; 
  • Comparer les prix et prestations entre les différents devis.

Le bon réflexe

Envoyez votre devis à votre complémentaire santé via votre Espace Client pour connaître le montant du remboursement auquel vous avez droit.

Le 100 % Santé

Depuis le 1er janvier 2020, les dentistes proposent systématiquement 2 ou 3 devis :

  • Un devis avec le « panier 100 % santé » sans reste à charge sur les couronnes et les bridges qui se généralisera à l’ensemble des prothèses à compter du 1er janvier 2021 ;
  • Un devis avec le « panier tarifs maîtrisés » avec des « honoraires limites de facturation », remboursés dans les limites prévues par le contrat de complémentaire santé. En le choisissant, vous bénéficierez d’un tarif plafonné pour un reste à charge modéré ;
  • Un devis « tarifs libres » avec le libre choix des techniques et matériaux. Les soins prothétiques seront remboursés dans les limites prévues par le contrat de complémentaire santé. 

 Chaque panier est composé d'une sélection de soins et d’équipements.

Le panier « 100 % Santé » vous permet de n’avoir aucun reste à charge sur une sélection de soins. En dentaire, il concerne :

  • Les couronnes céramiques et céramo-métalliques sur les dents visibles (incisives, canines et 1ère prémolaire) ;
  • Les couronnes métalliques toute localisation ;
  • Les inlays core et couronnes transitoires (liées aux couronnes définitives) ;
  • Les bridges céramo-métalliques (incisives) ;
  • Les bridges métalliques toute localisation.

À compter du 1er janvier 2021, 50 autres prothèses fixes (couronnes et bridges) et amovibles (dentiers) seront à leur tour intégralement remboursées.

Cette réforme, qui concerne aussi l’optique et l’audio, a pour but de permettre un plus grand accès aux soins pour les Français.

Lire aussi : La réforme 100 % santé : un reste à charge zéro pour l’assuré

Comprendre les informations contenues dans un devis dentaire

Quand le chirurgien-dentiste estime que des soins importants doivent être effectués, il formalise le devis dentaire à partir de plusieurs éléments :

  • Le type de prothèse dentaire : couronne, implant, bridge, inlay-core, onlay-core, prothèse amovible... Tout dépend du type de soin que le chirurgien-dentiste doit réaliser ;
  • Le matériau de la prothèse : céramique, métal, céramo-métallique, céramo-céramique, résine composite... Les coûts varient grandement en fonction du type de matériau ;
  • Le pays de provenance de la prothèse : les implants dentaires fabriqués en France sont par exemple plus chers que ceux réalisés dans certains pays étrangers mais aussi plus résistants dans le temps ;
  • Le montant de la prothèse et le montant des honoraires du dentiste : ces tarifs sont librement fixés par le professionnel et ils peuvent donc varier dans des proportions importantes ; 
  • Le montant total des soins pris en charge par la Sécurité sociale ;
  • Le montant des soins n'étant pas pris en charge par la Sécurité sociale : ils sont appelés « soins hors nomenclature » sur le devis ;
  • Le montant restant dû par le patient ;
  • La mention « le patient reconnaît avoir eu la possibilité du choix de son traitement » ; 
  • Le jour, le mois et l'année de la création du devis ;
  • Le nom du dentiste, le vôtre et vos coordonnées complètes.

Sachez que le prix de la prothèse et le montant des honoraires du dentiste doivent nécessairement être séparés dans le devis. 

Dès lors que le chirurgien-dentiste et vous-même avez signé le devis, il est valable pour une durée d'une année à compter de la date de signature. Il est donc recommandé de réaliser les soins dans ce délai maximum afin que le montant du devis ou le détail des prises en charge n’évoluent pas.

Bon à savoir

Vous n'êtes pas tenu de contacter l'Assurance Maladie avant de faire réaliser les soins car le devis fait apparaître la partie prise en charge par la Sécurité sociale. Une fois les soins réalisés et réglés, vous recevrez automatiquement le remboursement.

N'hésitez pas à faire réaliser plusieurs devis dentaires auprès de différents chirurgiens-dentistes. Cela vous permet de comparer l'étendue des soins proposés, les techniques et les matériaux employés et la différence du coût total.

Malakoff Humanis s’engage chaque jour pour simplifier votre accès aux soins

Avec le service Devis conseil, recevez un mail avec le calcul de votre reste à payer et un avis sur le niveau des honoraires du praticien comparés aux honoraires habituellement constatés sur la région pour ce type d’actes.

Si votre chirurgien-dentiste est partenaire Kalixia, vous n’avez rien à faire, votre praticien saisit lui-même le devis sur internet et vous recevez en temps réel, par SMS ou par mail, le montant de votre reste à payer.

Sur le même thème
  • Trouver et choisir une mutuelle santé : les questions à se poser

    Trouver et choisir une mutuelle santé : les questions à se poser

    La Sécurité sociale ne rembourse qu'une partie des frais médicaux. Certains postes, comme les soins dentaires, optiques et les médecines douces, sont mal remboursés voire non pris en charge dans certains cas. Il est donc primordial de bien choisir sa "mutuelle santé" afin de couvrir tout ou partie des frais de santé non pris en charge par le régime obligatoire. Quelles sont les questions à se poser afin de trouver une "mutuelle santé" qui répondra à vos attentes.

  • Souscrire une mutuelle santé : comment procéder ?

    Souscrire une mutuelle santé : comment procéder ?

    C'est décidé, vous souscrivez à une nouvelle complémentaire santé. Nous vous expliquons comment effectuer votre adhésion, quels documents fournir et quels doivent être vos principaux points de vigilance.

  • Carte vitale : que signifie la clé à 15 chiffres ?

    Carte vitale : que signifie la clé à 15 chiffres ?

    Publié le 18.01.2018

    La clé à 15 chiffres se situant sur la carte vitale de chaque assuré n’est en réalité pas qu’un numéro de Sécurité sociale. Il sert à mettre en relation la caisse d’Assurance maladie avec d’autres organismes, le monde médical ou encore l’employeur. Cette série de chiffres, la clé NIR, n’est pas distribuée au hasard : elle est organisée minutieusement pour identifier à elle seule son porteur.