Le régime général de Sécurité sociale : la prise en charge des "risques lourds"

Le régime général de Sécurité sociale : la prise en charge des "risques lourds"
Publié le 20.05.2018

Les aléas de la vie font que nous nous retrouvons parfois dans des situations nécessitant de l'aide et-ou une assistance. Le système de protection sociale en France, prévoit différents régimes de base soutenant les assurés en cas de difficultés. Que prévoit le régime général de Sécurité sociale pour les risques lourds ? Quelles sont les solutions complémentaires existantes ?

Quelle est la prise en charge du régime général de Sécurité sociale pour les risques lourds ?

La prévoyance dite « lourde » concerne les risques maladie, accident ou décès. Il s’agit de situations ayant un impact direct sur la vie des assurés et de leurs proches ; la baisse des revenus, la gestion et l’organisation de la vie quotidienne.

La Sécurité Sociale prévoit, selon les situations une couverture de base, notamment sous forme : 

  • De prestations en nature qui correspondent à des remboursements de frais de santé
  • De prestations en espèces, qui compensent la perte d’un revenu pour les personnes devant cesser leur activité professionnelle pour raison de santé. Ces revenus de remplacement correspondent aux indemnités journalières en cas d’arrêt maladie ou durant les congés maternité et paternité, ou à une rente ou un capital invalidité, lorsque l’assuré présente une invalidité réduisant sa capacité de travail ou de gains.
  • En cas de décès, ce sont les ayant-droits (conjoint, enfants et descendants à charge) qui perçoivent une rente.

Le régime général de Sécurité sociale est notamment financé par des cotisations sociales obligatoires. Ce régime obligatoire est assuré selon votre statut par le régime général de la Sécurité sociale pour les salariés, par la Sécurité Sociale des Indépendants ou la CNAVPL ou la MSA pour les travailleurs non salariés non agricoles.

Les contrats individuels de prévoyance

Afin de compléter les prestations versées par le régime de base, et de bénéficier d'une couverture optimale, toute personne peut souscrire individuellement à des contrats de prévoyance auprès d'une compagnie d'assurance ou d'une mutuelle santé ou d'une institution de prévoyance.

Les contrats de prévoyance les plus fréquents sont notamment :

  • L'assurance vie ;
  • L'assurance décès ;
  • L'assurance accidents.

La prévoyance Malakoff Humanis

Malakoff Humanis propose des contrats de Prévoyance adaptés à chaque étape de la vie en cas de maladie, d’accident ou de décès.

Sur le même thème
  • Comment demander une prise en charge en cas d'arrêt de travail, invalidité, décès d’un salarié

    Arrêt de travail, invalidité, décès d’un salarié : comment demander une prise en charge ?

    En tant qu’employeur, c’est à vous de signaler un arrêt de travail, une invalidité ou le décès de l’un de vos salariés. Cela est nécessaire pour le versement des prestations prévues par son contrat de prévoyance entreprise. Quelle est la marche à suivre ? Explications.

  • Comprendre le parcours de soins coordonnés ?

    Qu’est-ce que le parcours de soins coordonnés ?

    Publié le 29.10.2019

    Pour stopper l’augmentation des dépenses de santé et du déficit de la Sécurité sociale, l’Assurance maladie a mis en place certains dispositifs, notamment le parcours de soins coordonnés. Objectif ? Encourager les assurés à un comportement vertueux et responsable vis-à-vis des dépenses de santé.

  • Comment remplir sa feuille de soin ?

    Comment remplir sa feuille de soins ?

    Publié le 22.10.2019

    Quand vous consultez un médecin, vous lui présentez votre carte Vitale pour ne pas avancer la part remboursée par l’Assurance maladie. En cas d’oubli, ou lors d’une panne du lecteur de carte, vous devrez avancer les frais et votre médecin vous donnera une feuille de soins à remplir pour obtenir votre remboursement. On vous explique comment faire et à quoi correspondent les informations demandées.