Bilan prévoyance : quelles questions se poser ?

Bilan prévoyance : les questions à se poser
Publié le 20.05.2018

Bien souvent, on pense être couvert d'une manière ou d'une autre pour les risques lourds tels que les accidents domestiques, l'arrêt de travail ou encore le décès. Pourtant, c'est rarement le cas. La Sécurité sociale et votre mutuelle santé ne prennent pas en charge ces risques. Mieux vaut donc anticiper pour la tranquillité de vos proches mais également votre tranquillité financière grâce à un bilan prévoyance.

La définition de la prévoyance

La définition de la prévoyance est souvent floue. Les garanties de prévoyance viennent par exemple compléter les prestations de la Sécurité sociale pour les arrêts de travail, l'incapacité temporaire de travail, l'invalidité et le décès survenus dans le cadre de la vie privée ou professionnelle.

Afin de faire le point sur votre protection sociale et de connaître vos besoins en matière de prévoyance, il convient de vous poser quelques questions. C'est pourquoi il peut être utile de réaliser un Bilan Prévoyance auprès de votre organisme assureur.

Bilan prévoyance : un diagnostic essentiel

Etes-vous sûr d'être déjà couvert en cas d'accident, d'hospitalisation ou de décès ? Etes-vous sûr d'avoir tout prévu pour pallier une perte d'autonomie et garantir la réalisation de vos projets ? Etes-vous sûr d'être assuré pour les accidents de la vie ? Que se passerait-il en cas de décès ? Comment mettre à l'abri sa famille financièrement ? Ces questions, vous vous les êtes peut-être déjà posées, peut-être sans savoir vers qui vous tourner pour obtenir des réponses.

Un bilan prévoyance vous permet de savoir que tout est prévu pour vous et votre famille, sans avoir à payer inutilement plusieurs fois la même chose.

Découvrez toutes nos solutions de prévoyance

Sur le même thème
  • visuel - Épuisement professionnel : comment le détecter et le prévenir ?

    Épuisement professionnel, burn out : comment le détecter et le prévenir ?

    L’épuisement professionnel ou burn out est composé d’un ensemble de symptômes physiques et psychiques. Différent selon les personnes, il a pourtant une source commune : une mauvaise gestion du stress. Pour prévenir ce risque, l’employeur peut agir sur les conditions et la qualité de vie au travail des salariés.

  • Retraités : le sport est votre allié santé

    Retraités : le sport est votre allié santé

    L’activité physique est bénéfique à tout âge de la vie. Mais elle est d’autant plus conseillée passé 65 ans car elle apporte de nombreux bénéfices. À condition toutefois d’adapter sa pratique à ses capacités : nos conseils pour continuer ou débuter le sport.