Contrats obsèques : quels types de contrats assurance obsèques choisir ?

Contrats obsèques : quels types de contrats assurance obsèques choisir ?

Le contrat obsèques permet à une personne de régler, de son vivant, le coût et l'organisation de ses funérailles. Ayant la même valeur juridique qu'un testament, il permet à la famille endeuillée de ne pas se charger du déroulement des obsèques et de ne pas en supporter le coût. Quels sont les différents types de contrats d'assurance obsèques ? Quelles sont les modalités de financement ?

Les différents contrats assurance obsèques

Il existe deux catégories de contrats obsèques :

  • le contrat en capital ;
  • le contrat en prestations.

Le contrat obsèques en capital

Ce contrat d'assurance obsèques est un contrat d'épargne qui a pour finalité le financement des funérailles.

Il prévoit le versement d'un capital, préalablement constitué, au bénéficiaire désigné du contrat au décès du souscripteur. Le bénéficiaire est souvent un opérateur funéraire.

Ce contrat ne stipule pas expressément l'utilisation du capital versé. En ce sens, il ne garantie pas la bonne fin des prestations d'obsèques telles que l'assuré les aurait souhaitées.

Le contrat obsèques en prestations

Il s'agit d'un contrat d'assurances obsèques permettant au souscripteur de choisir, d'organiser et de financer préalablement ses funérailles; on parle de convention obsèques.

D'une part, l'assureur s'engage à verser, au moment du décès, le capital constitué à l'opérateur funéraire (le bénéficiaire) désigné par le souscripteur.

D'autre part, l'assureur s'engage à ce que l'opérateur funéraire désigné s'engage à réaliser les prestations funéraires souhaitées par la personne décédée.

Ce contrat garantit l'exécution des dernières volontés du défunt.

A tout moment, le souscripteur d'un contrat obsèques pourra modifier ses choix initiaux. Des frais de gestion pourront lui être alors demandés.

La compagnie d'assurance ou la mutuelle peut veiller au bon déroulement des obsèques.

Dans ces deux formes de contrats obsèques, le bénéficiaire peut être un proche ou une société de pompes funèbres.

Quelles sont les modalités de financement ?

Le financement d'un contrat d'assurance obsèques peut se faire :

  • par un versement unique lors de la souscription du contrat ;
  • par un paiement étalé sur plusieurs années, par mois ou par trimestres ;
  • par des cotisations versées jusqu'au décès du défunt.

Un délai de carence peut être appliqué si les modalités de financement se font en plusieurs paiements différés (cas 2 et 3).

Notre offre Contrat Obsèques Malakoff Humanis

Le Contrat Obsèques Malakoff Humanis vous permet de régler, de votre vivant, le coût et l’organisation de vos funérailles. Soit en transmettant un capital à vos proches (de 1 000 à 10 000 €) qui se chargeront d’organiser vos obsèques soit en choisissant à l’avance vos prestations funéraires.

Sur le même thème
  • particulier prévoyance conseil

    Contrat obsèques : quels sont vos droits ?

    Publié le 03.07.2018

    Les contrats obsèques permettent aux proches du défunt de se libérer des aspects financiers et organisationnels qu’engendre un décès. Il n’y a pas d’âge pour y souscrire et il arrive que le titulaire du contrat souhaite y apporter des modifications. Est-il possible de modifier certaines clauses ou même d’y renoncer ? Quels sont les droits du signataire ?

  • Contrat obsèques ou contrat décès : des caractéristiques qui différent

    Contrat obsèques ou contrat décès: des caractéristiques qui différent

    Publié le 20.05.2018

    Parfois confondus, le contrat obsèques et le contrat décès sont deux assurances visant à protéger financièrement ses proches dont les objectifs sont toutefois différents. Choisir l'un ou l'autre dépend donc du type de prévoyance recherchée.

  • particulier prévoyance conseil

    Rédiger ses dernières volontés: pensez à la prévoyance avec l'assurance obsèques

    Publié le 20.05.2018

    Afin que ses souhaits en matière d'obsèques soient bien respectés, il est préférable de rédiger ses dernières volontés. Le testament reste l'acte le plus répandu même si d'autres solutions, comme l'assurance obsèques, sont proposées. Quel est le principe de la prévoyance obsèques ? Quels en sont les intérêts ?